DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le parquet de Palerme réclame un procès contre Matteo Salvini

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec AFP, EFE
euronews_icons_loading
Le parquet de Palerme réclame un procès contre Matteo Salvini
Tous droits réservés  Alessandro Di Meo/Alessandro Di Meo/POOL Ansa/LaPresse
Taille du texte Aa Aa

« Le défendeur le plus calme de la surface terrestre. » C'est ainsi que s'est décrit Matteo Salvini après avoir appris que le parquet de Palerme demandait à le traduire en justice pour avoir bloqué des migrants en mer en 2019. L'ancien ministre italien de l'Intérieur pourrait être inculpé de séquestration et d'abus de pouvoir.

« Je laisse aux juges le soin de décider si un ministre qui a défendu son pays dans le respect de la loi mérite 15 ans de prison ou si ceux qui méritent la prison sont ceux qui ont mis en danger les vies de milliers de personnes », a commenté le chef de l'extrême droite italienne.

C'est à l'issue de la prochaine audience, le 17 avril, que Matteo Salvini sera fixé sur son renvoi en justice. En août 2019, il avait refusé pendant une vingtaine de jours le débarquement à Lampedusa de migrants secourus en mer par Open Arms, tandis que les conditions à bord se dégradaient. Le parquet avait finalement annulé l'interdiction et permis au bateau d'accoster.

Une vingtaine de parties civiles réclament un procès, l'ONG espagnole, d'autres associations, des représentants des migrants mais aussi la municipalité de Palerme et celle de Barcelone qui avait alloué des fonds à l'ONG et qui réclame un dédommagement.