DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La librairie triporteur du Piémont

euronews_icons_loading
La librairie triporteur du Piémont
Tous droits réservés  Luca Palamara
Taille du texte Aa Aa

Voici la librairie triporteur d'Alessandro.

Nous sommes ici à Asti, dans le nord de l'Italie.

Alessandro réalise son rêve : il parcourt la ville avec sa librairie ambulante, ce ne sont pas les lecteurs qui viennent à lui, mais lui qui va vers eux.

Il y a un an, à l'heure du premier confinement, le jeune libraire était ouvrier et l'usine où il travaillait n'avait pas mis en place de mesures anti-Covid susceptibles de le rassurer.

C'est à ce moment-là qu'Alessandro a décidé d'aller au bout de son rêve.

Dans sa ville, à Asti, son triporteur librairie est désormais connu.

Alessandro Minnella, Libraire : "Les marchés en plein air, c'est ce qui reste de plus populaire. Les gens vont au marché pour acheter des légumes, du pain, faire leurs courses. Alors moi, je me suis demandé pourquoi ne pas y vendre des livres, vendre des livres avec les autres produits de première nécessité."

En raison du Covid les marchés sont fermés alors maintenant Alessandro fait du porte-à-porte ou assure des livraisons.

Luca Palamara, Euronews : "Alessandro n'a pas attendu qu'on vienne le chercher. Il a donné sa chance à sa passion. Et même si les zones rouges et les restrictions sanitaires ne lui facilitent pas la tâche, il n'abandonne pas, il a seulement besoin de son tripoteur, de livres et de l'enthousiasme de jeune âge."

Alessandro Minnella, Libraire : "Ce qui est bien, c'est que quand les gens s'arrêtent, ils ne me prennent pas pour un libraire habituel. Ils me suggèrent des livres et moi je ne fais pas qu'acquiescer poliment, non, je note le titre, je regarde et éventuellement, je l'ajoute à mes rayons. Disons que les Pages vagabondes, c'est une entreprise collective."

Les Pages vagabondes, est le nom de sa librairie triporteur et c'est un exemple de résilience en Italie à l'heure du Covid.