DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Avec la vaccination, l'Europe "voit la lumière au bout du tunnel"

euronews_icons_loading
Une femme de 104 ans reçoit sa deuxième dose de vaccin, à Bucarest en Roumanie, dimanche.
Une femme de 104 ans reçoit sa deuxième dose de vaccin, à Bucarest en Roumanie, dimanche.   -   Tous droits réservés  Vadim Ghirda/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

L'accélération des livraisons de vaccins permet à l'Europe de voir "la lumière au bout du tunnel", en dépit de la troisième vague de Covid-19 qui y déferle, a affirmé dimanche le commissaire européen Thierry Breton.

30 millions de personnes vaccinées au Royaume-Uni

La plus ancienne mosquée de Londres vient, à son tour, d'être transformée en centre de vaccination. Le Royaume-Uni poursuit sa campagne, et plus de 30 millions de personnes ont déjà reçu une première dose. Avec 57% d'adultes partiellement vaccinés, le pays dépasse de loin ses voisins européens.

Certaines mesures de confinement sont donc assouplies dès ce lundi dans le pays, comme les rencontres et les sports en extérieur. Mais les autorités demeurent prudentes, notamment pour les voyages internationaux, comme l'a expliqué Oliver Dowden, secrétaire d'Etat à la Culture, les Médias et le Sport : "Il est clair que les voyages internationaux posent problème. Il suffit de regarder sur le continent et de constater l'augmentation des taux de contamination chez nombre de nos voisins les plus proches. Par le passé, il est arrivé que ces taux d'infection croissants atteignent le Royaume-Uni. Nous espérons que cela ne se produira pas cette fois-ci, en raison de nos progrès en matière de vaccin, etc. Mais nous devons être prudents à ce sujet."

France : accélération timide et colère de l'APHP

En France, au moins 2 millions de doses de vaccin AstraZeneca, retrouvées en Italie, vont être livrées et la campagne, jugée trop lente, devrait s’accélérer selon les autorités. En ouvrant progressivement la vaccination à toutes les tranches d'âge, le gouvernement français espère avoir atteint au moins 30 millions de personnes vaccinées d’ici la fin du mois de juin.

Le nombre de patients atteints du Covid-19 en réanimation continue toutefois d'augmenter. Dimanche, il a atteint 4 872 malades, soit presque le pic de la deuxième vague à l'automne. Excédés, 41 directeurs médicaux de crise des Hôpitaux de Paris évoquent une "situation de médecine de catastrophe", disant se préparer à devoir "faire un tri des patients afin de sauver le plus de vies possibles", dans une tribune publiée par le JDD. Un conseil de défense doit se tenir mercredi pour décider d'un éventuel durcissement des mesures actuelles.

Nouveau confinement en Slovénie

La Slovénie est lancée dans "une course contre la montre", selon les mots de son Premier ministre Janez Jansa, qui vient de décréter un nouveau confinement partiel dans le pays. Les magasins non essentiels, les écoles et les institutions culturelles et religieuses seront fermés jusqu'au 12 avril au moins.

Les habitants n'ont plus le droit de quitter le territoire, à l’exception de ceux pouvant fournir un certificat de vaccination ou d’immunité post-infection.

"Nous atteindrons un niveau suffisant de vaccination pour endiguer l'épidémie en juin seulement", a souligné M. Jansa. "D'ici là, nous devons donc prendre toutes les mesures nécessaires pour contenir la propagation du variant britannique". A ce jour, quelque 200 000 personnes ont reçu au moins une dose, soit 10% des deux millions d'habitants, selon des données officielles.

Le passeport vaccinal de l'UE disponible en juin

L'accélération des livraisons de vaccins permet à l'Europe de voir "la lumière au bout du tunnel", en dépit de la troisième vague de Covid-19 qui y déferle, a affirmé dimanche sue LCI le commissaire européen Thierry Breton.

"Nous avons maintenant 52 usines qui travaillent 24 heures sur 24, sept jours sur sept en Europe pour produire" des vaccins contre le Covid-19, a souligné le commissaire européen au Marché intérieur, chargé de suivre la fabrication de vaccins.

Sur LCI, ce dernier a présenté le futur passeport vaccinal de l'UE, non-obligatoire, et qui devrait être disponible à la mi-juin : "Vous y trouverez si vous avez été vacciné, le type de vaccination que vous avez eu, si vous aviez été porteur de la maladie, si vous avez des anticorps ou non et pour ceux qui n'ont eu ni le vaccin ni la maladie et pour lesquels on va demander un test PCR, vous trouverez les résultats du test PCR."