DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Masques, désinfectants et drones : les innovations qui ont le plus décollé avec la pandémie

Par Jeremy Wilks
euronews_icons_loading
Healthcare Week
Healthcare Week   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Parmi les produits dont l'utilisation s'est accélérée avec le Covid-19, celui qui occupe sans conteste la première place tant il s'est imposé dans l'espace public, c'est le masque. Au début de la pandémie, on en manquait. Aujourd'hui, ils sont partout au point d'alimenter la concurrence.

Masque high-tech

Nous découvrons par exemple, un modèle lancé en 2015 en tant que masque anti-pollution high-tech haut de gamme. Vu qu'il filtre pratiquement tout dont le virus lié au Covid-19, ses ventes ont explosé.

"On a réussi à faire + 700% en termes de production ; donc on a multiplié par sept, la production sur l'année 2020," précise Flavien Hello, cofondateur et PDG de R-PUR. "Mais bien sûr, la demande a été tellement forte que l'on n'a même pas réussi à faire face à la demande," explique-t-il.

Poignée autonettoyante

Autre catégorie où les ventes se sont envolées : les produits désinfectants. Mais et si les points de contact pouvaient se nettoyer eux-mêmes ? C'est ce qu'a mis au point une start-up suisse appelée CleanMotion avec sa poignée autonettoyante.

"On a un réservoir avec du désinfectant qui fait couler du produit dans l'anneau [ndlr : situé sur la poignée au niveau de l'axe qui s'enserre dans la porte], décrit Alex Horvath, président de CleanMotion. "Après que l'utilisateur a abaissé la poignée, l'anneau fait un aller-retour pour mettre du produit dessus," indique-t-il.

Équipements d'exercice pour kinésithérapeutes

Nous avons été nombreux à rester chez nous à cause des confinements, à réfléchir à notre santé et pour bon nombre d'entre nous, à nous mettre à faire de l'exercice dans notre salon.

Cet engouement nouveau a notamment bénéficié au fabricant italien d'équipements d'exercice Technogym qui a enregistré une hausse de ses ventes auprès des kinésithérapeutes qui ont dû prendre en charge les personnes qui s'étaient blessées en entretenant leur forme.

"De nombreuses personnes ont fait du sport à la maison en improvisant," fait-il remarquer Nerio Alessandri, fondateur et PDG de l'entreprise. "Donc il y en a eu beaucoup qui se sont blessées et qui ont dû aller voir un kinésithérapeute," dit-il.

Drones livreurs de médicaments

Une autre entreprise dont l'activité a littéralement décollé, en partie à cause des restrictions liées au Covid-19, c'est la société irlandaise Manna spécialisée dans la livraison par drone.

Elle est capable de vous livrer vos médicaments dans votre jardin en utilisant un modèle plus grand que les modèles standard que peuvent détenir les particuliers.

"Les drones sont propres, il n'y a pas de contact humain avec les drones," déclare Bobby Healy, PDG et fondateur de Manna. "Nous passons le produit sous une lampe ultraviolet avant qu'il ne soit placé dans l'appareil," déclare-t-il avant d'ajouter : "Les drones sont plus sûrs et ils ne demandent pas de pourboire."

Retrouvez d'autres informations sur les dernières technologies en matière de santé, mais aussi sur ce qui pourrait être l'avenir de ce secteur dans le cadre de notre opération spéciale "Semaine de la santé" sur euronews et euronews.com

Journaliste • Jeremy Wilks