PUBLICITÉ

Roland-Garros reporté d'une semaine pour gagner du temps sur l'épidémie

AP Photo/Alessandra Tarantino
AP Photo/Alessandra Tarantino Tous droits réservés Alessandra Tarantino/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Alessandra Tarantino/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les organisateurs espèrent profiter d'une décrue du virus pour procéder à des ajustements, notamment en ce qui concerne l'accueil du public. Mais une jauge à 100% est d'ores et déjà exclue.

PUBLICITÉ

Il faudra patienter un peu plus avant de revoir Rafael Nadal sur la terre battue de Roland-Garros. Le début du tournoi parisien a en effet été reporté d'une semaine et devrait donc se dérouler du 30 mai au 13 juin. Un report consécutif aux dernières restrictions prises en France pour freiner la troisième vague épidémique. Les organisateurs espèrent profiter de ce laps de temps supplémentaire et donc d'une possible décrue du virus pour procéder à des ajustements, notamment en ce qui concerne l'accueil du public.

A ce stade, une jauge à 100 % est d'ores et déjà exclue. La précédente édition de Roland-Garros avait exceptionnellement débuté en septembre avec une jauge fixée à 11 500 spectateurs quotidiens maximum. Elle avait ensuite été réduite à 5 000 puis 1000 spectateurs par jour en raison de la circulation du virus.

Ce report devrait mécaniquement empiéter sur les premiers tournois sur gazon. Celui de Wimbledon, annulé l'an passé, doit débuter fin juin.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Novak Djokovic savoure sa victoire à Roland-Garros et vise Wimbledon

Iga Swiatek remporte son troisième Roland-Garros

Roland-Garros : Casper Ruud rejoint Novak Djokovic en finale