DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le président turc défend l'intégrité territoriale ukrainienne (sans froisser Moscou)

euronews_icons_loading
Le président turc défend l'intégrité territoriale ukrainienne (sans froisser Moscou)
Tous droits réservés  AP/Turkish Presidency
Taille du texte Aa Aa

Recepp Tayyip Erdogan a réaffirmé son soutien à l'intégrité territoriale de l'Ukraine face à la Russie. Mais le président turc veille à ne pas se mettre en porte à faux avec son partenaire russe.

La Turquie ne souhaite pas une hausse des tensions entre la Russie et l'Ukraine. Le président turc l'a indiqué ce samedi à son homologue ukrainien. Recep Tayyip Erdogan recevait Volodymyr Zelensky à Istanbul.

Les responsables ukrainiens s'inquiètent de l'envoi de renforts russes à la frontière avec l'Ukraine.

Lors de la conférence de presse conjointe, le président turc a indiqué qu'il défendait fermement "l'intégrité territoriale et la souveraineté" de l'Ukraine.

« Nous avons une fois de plus confirmé notre décision de ne pas reconnaître l'annexion de la Crimée », a ajouté Recep Tayyip Erdogan.

De son côté, le président ukrainien a évoqué la situation dans les territoires actuellement occupés : le Donbass et la Crimée. Et il a fait part à son homologue de ses inquiétudes concernant la militarisation en cours dans ces territoires.

Ne pas froisser Moscou

Recep Tayyip Erdogan s'emploie à ménager ses partenaires. D'un côté, il y a les alliés de l'OTAN - la Turquie est membre de l'Alliance atlantique.

Mais de l'autre, il y a la Russie, avec laquelle le président turc a récemment signé un contrat d'armement.