DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Fusillade mortelle à Paris : "règlement de comptes" devant un hôpital

Par euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Fusillade mortelle à Paris : "règlement de comptes" devant un hôpital
Tous droits réservés  AP Photo/Christophe Ena
Taille du texte Aa Aa

En pleine rue et en plein jour, un tireur a abattu un homme et grièvement blessé une femme, agente de sécurité, dans le XVIème arrondissement de Paris.

Une fusillade en plein Paris a fait un mort et un blessé grave ce lundi. Les coups de feu ont été tirés à l'heure du déjeuner devant l'hôpital Henry-Dunant, un établissement gériatrique privé de la Croix-Rouge. Le tireur a pris la fuite sur un deux-roues. La police est à sa recherche.

Selon les autorités, l'homme décédé de ses blessures a été visé à plusieurs reprises. L'autre personne touchée est une femme, agente de sécurité. Touchée au thorax, elle est dans un état grave.

Le maire d'arrondissement, Francis Szpiner, a évoqué la piste d'un règlement de compte, et non celle d'un attentat. "La personne qui a été visée a été visée à de nombreuses reprises. Il semblerait que l'agente de sécurité a plutôt été victime d'une balle perdue", a déclaré à la presse le maire du XVIe arrondissement. "Pour la population inquiète, il ne s'agit pas d'un attentat terroriste, il ne s'agit pas d'un attentat contre le centre de vaccination", a ajouté l'avocat, affirmant qu'il s'agissait "vraisemblablement d'un règlement de compte".

"J'ai entendu une détonation, je me suis retourné, j'ai vu un mec avec une capuche tirer. Et puis, j'ai vu un mec au sol, je l'ai vu se rapprocher et en mettre deux pour finir dans la tête", a raconté à BFMTV un restaurateur, installé en face de l'entrée de l'hôpital. "Le tireur est reparti à pied avec vachement de sang froid, en marchant comme si de rien n'était et plus loin il y avait un scooter qui l'attendait", a ajouté ce témoin.

L'enquête a été confiée à la brigade criminelle de la Direction régionale de la police judiciaire. Le parquet de Paris a ouvert une enquête des chefs d'assassinat et tentative d'assassinat.