DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Parlement européen approuve l'accord commercial post-Brexit entre l'UE et le Royaume-Uni

Par Euronews
euronews_icons_loading
Le Parlement européen approuve l'accord commercial post-Brexit entre l'UE et le Royaume-Uni
Tous droits réservés  Olivier Hoslet/AP
Taille du texte Aa Aa

Mettant fin à un douloureux chapitre, près de cinq ans après le vote du Brexit, les députés européens ont approuvé la ratification finale de l'accord commercial post-Brexit entre l'Union européenne et le Royaume-Uni.

Cet accord, qui avait été finalisé à la veille de Noël dernier, avait déjà été ratifié par le Parlement britannique et était entré en vigueur de manière conditionnelle en attendant l'approbation du Parlement européen. C'était le dernier obstacle juridique.

Le vote a eu lieu ce mardi, après un débat parlementaire de 5 heures, les résultats n'ont été annoncés que ce matin.

Notamment par Guy Verhofstadt, président du groupe ADLE, Alliance des Démocrates et Libéraux pour l'Europe, au Parlement européen sur Twitter :

Lors du vote, les élus ont aussi adopté une résolution non contraignante qualifiant le Brexit d'"erreur historique".

Cette résolution souligne que le Parlement européen doit être pleinement associé aux futurs échanges avec Londres sur la gouvernance de cet accord de 1 250 pages, ce qu'a promis la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Le Royaume-Uni avait rejoint l'Union européenne en 1973

Les relations entre Londres et Bruxelles ont déjà été profondément affectées par la décision britannique de quitter le marché unique, appliquée depuis janvier dernier.

Sur le plan des échanges, les exportations européennes vers le Royaume-Uni ont reculé de 20,2 %, quand les importations britanniques dans l'UE ont baissé de 47 % au cours des deux premiers mois de 2021, selon Eurostat.

A cela s'ajoute une crise de confiance entre les deux partenaires, après plusieurs décisions de Downing Street remettant en cause le précédent accord conclu avec l'UE, le traité de 2019 sur le Brexit, qui organise le divorce.

Les Européens reprochent notamment à Londres d'avoir violé le protocole irlandais contenu dans ce traité, en reportant certains contrôles douaniers et sanitaires qui devraient être menés entre la province britannique d'Irlande du Nord et le reste du Royaume-Uni, afin d'éviter le retour d'une frontière sur l'île d'Irlande.

En signe de protestation, les eurodéputés ont longtemps retardé le moment de fixer une date pour donner leur feu vert à l'accord commercial.