DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
En Colombie, des manifestations terminent dans le sang

Des milliers de manifestants étaient de nouveau rassemblés dans les rues de Colombie mercredi pour protester contre le président Ivan Duque, marquant un huitième jour d'affrontements meurtriers dans le pays.

Des étudiants, des syndicats et des autochtones se sont rassemblés mercredi dans la capitale, Bogota, ainsi que dans les villes de Medellin, dans le nord-ouest, et de Cali, dans le sud-ouest.

Les manifestants s'élèvent contre les politiques du gouvernement Duque en matière de santé, d'éducation et de sécurité, en plus de protester contre la violence dont font preuve les forces de sécurité.

Selon les chiffres officiels, au moins 24 personnes sont mortes - dont 18 par balle -, plus de 800 autres ont été blessées et 89 personnes sont portées disparues au cours de la semaine. Certaines ONG avancent des chiffres encore plus élevés.