DERNIERE MINUTE
Advertising
This content is not available in your region

Espagne : les supporters de retour dans les stades

euronews_icons_loading
Le stade Benito Villamarin de Séville en Espagne
Le stade Benito Villamarin de Séville en Espagne   -   Tous droits réservés  Miguel Morenatti/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Cela fait plus d'un an qu'ils attendaient ce moment. Les supporters du club de Valence ont ressorti maillots et écharpes pour le grand jour. Ils retournent enfin soutenir leur équipe au stade. Ils font partie d'un groupe restreint de supporters qui ont obtenu un billet d'entrée. Pas plus de 5000 personnes dans l'enceinte.

Autour du stade Mestalla, à Valence, comme un air de nostalgie, c'est comme si le Covid n'était jamais passé par là, avant que les rencontres ne se fassent à huis clos. Cela rappelle beaucoup de souvenirs à Paco et Mari, tous les deux supporters du club : "En fait, dès que j'ai pu obtenir des billets, je suis devenue très nerveuse car après 401 jours sans pouvoir venir au Mestalla, j'étais très excitée."

"Le public pour le football, c'est tout ! Je pense que sans les supporters, cela n'a aucun sens. C'est un cauchemar. Je préfère venir au Mestalla et finir en colère plutôt que de regarder le match à la maison. Ici, on peut crier. A la maison aussi, mais les voisins pourraient se demander ce qui t'arrive" ajoute Paco.

Seules les Baléares et la région de Valence peuvent accueillir du public car l'incidence de la pandémie a suffisamment reculé. La capacité d'accueil est réduite à 30% avec une jauge maximum de 5000 personnes. Le protocole est strict : distanciation sociale, contrôles de température et masques FPP2 obligatoires. Mais pour les supporters, cela en vaut vraiment la peine.

L'Espagne a franchi un cap en autorisant le public à revenir dans les stades. Mais les places disponibles étant très limitées en raison des restrictions sanitaires, la plupart des supporters devront continuer à regarder les match à la télévision.

L'année a été dramatique pour le monde du football. Ce sport a perdu 6 % de ses parts de marché à la télévision en raison des rencontres sans public. A une journée de la fin du championnat, les dirigeants de clubs respirent à nouveau : "C'est une grande nouvelle, nous attendions ce jour. Nous sommes très heureux de retrouver les supporters au Mestalla. Et nous espérons que c'est le début d'un retour à la normale" se réjouit Salvador Gonzalez, l'entraîneur du club de Valence.

Paco et Mari ont pu voir leur équipe gagner, et malgré les restrictions, ils ont eu un premier aperçu de ce que peut être le football après la pandémie.

"Si 5000 d'entre nous peuvent faire ce bruit. Imaginez ce que ce sera quand il y en aura 50 000. Ce sera pire !!!" s'exclame Paco.

L'Espagne espère atteindre l'immunité collective d'ici la mi-août.

Cette foule promet de revenir la saison prochaine. Cette fois-ci dans un stade plein de supporters.