DERNIERE MINUTE
Advertising
This content is not available in your region

Les eurodéputés gèlent l’accord d’investissement entre l’UE et la Chine

euronews_icons_loading
Les eurodéputés gèlent l’accord d’investissement entre l’UE et la Chine
Tous droits réservés  ANDY WONG/AP
Taille du texte Aa Aa

C'est un nouveau coup porté aux relations entre l'Union européenne et la Chine. Le Parlement européen s'est prononcé en faveur d'un gel permanent de l'accord d'investissement conclu en décembre dernier.

Cette décision est la conséquence des mesures de rétorsion de Pékin à l'encontre de cinq eurodéputés. Des mesures qui faisaient suite aux sanctions européennes décidées contre des individualités chinoises pour violation des droits de l'homme contre les Ouïghours. "Concrètement la résolution met cet accord au congélateur, tout au fond du congélateur", indique l’eurodéputé écologiste Reinhard Bütikofer. Le parlementaire allemand demande d’ailleurs le soutien de la Commission européenne et des Etats membres. "Nous ne nous battons pas uniquement pour le Parlement. Nous nous battons pour l'Europe", insiste-t-il.

Même si l'accord d'investissement entre l'UE et la Chine n'est qu’un accord de principe, le Parlement indique sans ambiguïté ses intentions. Certains experts soulignent d'ailleurs que les Etats membres reconsidèrent déjà leurs relations avec Pékin. "Ce n'est pas nécessairement les actions du Parlement mais clairement les sanctions et les contre-sanctions et la situation internationale qui mènent à cette situation où les Etats membres évaluent quels liens ils veulent avoir avec la Chine", analyse Fabien Zuleeg, directeur du European Policy Centre.

S'il est difficile de prévoir si la Chine compte réagir directement à ce vote, les relations sino-européennes s'annoncent d’ores et déjà tendues pour les mois et les années à venir.