DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Des trésors archéologiques des Cyclades exposés à Athènes

euronews_icons_loading
Des trésors archéologiques des Cyclades exposés à Athènes
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

Sur une petite île inhabitée des Cyclades et son îlot adjacent, les vestiges d'un mystérieux sanctuaire maritime… Il y a environ 4500 ans, à l'Âge du bronze, des visiteurs venaient y déposer des fragments d'objets artisanaux et de statuettes, très certainement dans un acte de dévotion.

Durant des années, des archéologues de l'Université de Cambridge ont travaillé à la récupération de ces objets, aujourd'hui exposés à la la Galerie Municipale d'Athènes.

« Il y a 4500 ans, les insulaires de presque toutes les Cyclades se rendaient à Kéros pour y déposer sur ce site ayant émergé vers 2800 avant Jésus-Christ des objets artisanaux brisés et des fragments de figurines de marbre, explique Stefanos Keramidas, conservateur de l'Éphorat des antiquités des Cyclades_. Il s'agissait d'un acte rituel très particulier. Sur l'îlot de Dhaskalio, qui était relié à l'extrémité de Kéros à l'époque, se trouve une importante structure architecturale, une installation organisée. »_

Les archéologues y ont notamment découvert des fragments de statuettes, considérées comme des idoles primitives. Une partie des origines de la Grèce antique se trouve donc peut-être ici.

« C'est une organisation très importante, non seulement pour nous mais aussi le monde entier, assure Anna Rokofillou, la responsable de l'organisation culturelle d'Athènes. Les découvertes de Kéros sont une étape majeure dans l'histoire de l'archéologie. Donc notre objectif était de rapprocher les Cyclades d'Athènes. Au-delà de la dimension maritime et de la beauté de ces îles, nous voulions montrer les secrets qu'elles recèlent. »

L'exposition, qui rend aussi hommage au travail de longue haleine des archéologues, se tient jusqu'à la fin de l'été.