DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Manifestations en Colombie : l'armée déployée à Cali, où les manifestations font 3 morts

euronews_icons_loading
Manifestations en Colombie : l'armée déployée à Cali, où les manifestations font 3 morts
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

Le président colombien Ivan Duque a annoncé le déploiement de l'armée à Cali en Colombie, alors que la gronde sociale a dégénéré en violences vendredi. De nouvelles manifestations ont fait 3 morts dans cette ville de plus de 2 millions d'habitants située dans le sud-ouest du pays.

Parmi ces personnes décédées, figure un enquêteur du parquet qui a tiré sur la foule et tué un civil, avant d'être lynché par les manifestants.

Cela fait un mois que la gronde sociale a éclaté en réaction à un projet de réforme fiscale porté par le président de droite Ivan Duque, qui visait à augmenter la TVA et à élargir la base de l'impôt sur le revenu. Un projet abandonné depuis.

Mais cela ne semblait être que le déclencheur car la révolte dépasse ce cadre. "Le message que nous voulons délivrer c'est que nous sommes fatigués de tant d'injustice de la part de ce gouvernement corrompu et de tant d'inégalités", explique un manifestant.

Accès à santé, à l'éducation, plus de justice sociale... C'est un changement de cap général que les manifestants réclament. Alors que la Colombie s'est concentrée pendant des années sur la lutte contre les guérillas, le pays est aujourd'hui confronté à une accélération de la pauvreté, et à une crise sanitaire qui affaiblit les plus vulnérables.

En 2019, un an après l'élection d'Ivan Duque, les étudiants étaient descendus dans la rue pour réclamer un meilleur enseignement public, gratuit, des emplois, un Etat et une société plus solidaires.

Les manifestations qui se déroulent depuis fin mai ont fait en tout 49 morts selon les autorités, 63 selon l'ONG Human Rights Watch.