DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Euronews lance sa troisième franchise en Serbie

Par euronews
Le plateau d'euronews Serbie
Le plateau d'euronews Serbie   -   Tous droits réservés  Euronews Serbia
Taille du texte Aa Aa

Après Euronews Albanie et Euronews Géorgie, notre compagnie lance sa troisième franchise en Serbie. Euronews Serbie est diffusée depuis le 3 juin et propose à ses téléspectateurs serbes des informations locales, régionales et internationales dans leur langue.

"Le public serbe attend de nos programmes qu'ils soient crédibles et fiables", déclare Svetlana Janicijevic, Executive Producer d'Euronews Serbie. "Et c'est le cas, grâce à la marque Euronews que nous avons derrière nous et aussi grâce à notre très bonne équipe de journalistes", ajoute-t-elle.

La première chaîne d'information 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 en Serbie couvrira aussi bien des sujets nationaux, avec un réseau de correspondants dans tout le pays, que des sujets internationaux.

"Euronews apporte une perspective plus large", indique la journaliste Natasa Kovacev, "et ajoute une voix européenne au paysage locale de l'information. Pour moi, en tant que journaliste qui couvrira des histoires de Voïvodine, il est très important de faire connaître ce qui fonctionne mais aussi ce qui doit être changé. Je veux rendre les problèmes quotidiens plus visibles non seulement pour les personnes vivant dans d'autres régions de Serbie, mais aussi dans le reste de l'Europe."

Démonter les fake news

À l'ère de la désinformation, Euronews Serbie s'attachera tout particulièrement à démonter les fake news, à rétablir la vérité et à aider le public à mieux comprendre réellement les questions qui polarisent le débat public. Le journaliste Milos Milic se chargera de démêler le vrai du faux dans son programme baptisé "Kocka", ou Cube en français. "Si nous parvenons à endiguer au moins partiellement la désinformation en tentant de dissiper les mythes et les légendes urbaines, alors nous aurons atteint notre objectif", espère-t-il.