Foot et géopolitique : la Russie s'en prend au maillot de l'équipe ukrainienne

Le maillot de la sélection ukrainienne pour l'Euro de football - le 07/06/2021
Le maillot de la sélection ukrainienne pour l'Euro de football - le 07/06/2021 Tous droits réservés AP/PRESIDENT OF UKRAINIAN ASSOCIATION OF FOOTBALL ANDRII PAVELKO VIA FACEBOOK
Par Olivier Peguy avec AFP, AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Ukraine a provoqué la colère de Moscou dimanche au moment de dévoiler les tenues de l'Euro 2020 sur lesquelles figurent la Crimée annexée par la Russie et des slogans nationalistes.

PUBLICITÉ

La fédération ukrainienne de football a présenté ce dimanche le maillot de sa sélection qui va disputer le prochain Euro.

Les concepteurs de ce maillot ont pris soin de dessiner le contour de la Crimée, territoire annexé par la Russie. Ce qui n'a pas été du goût de Moscou, qui y a vu une provocation.

Les autorités russes ont encore moins apprécié l'inscription "Gloire à l'Ukraine ! Gloire aux Héros !"

Ce slogan patriotique avait été scandé lors du soulèvement populaire en 2014, un mouvement hostile à la Russie.

Pour Moscou, ces slogans sont ceux qui étaient c hantés par les groupes nationalistes ukrainiens ayant combattu aux côtés des nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov s'est employé à éluder la question.

« Le sport, c'est le sport, a-t-il dit, et nous ne devons pas nous abaisser à des incitations à la haine entre Russes et Ukrainiens. »

Les deux pays, la Russie et l'Ukraine, sont tous deux qualifiés pour cet Euro qui débute vendredi.

Ils ne sont pas dans le même groupe pour la phase préliminaire, mais en cas de qualifications, ils pourraient s'affronter directement à partir des quarts de finale.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Comment Valeriia, une Ukrainienne de 17 ans, a échappé à un camp de rééducation russe

La Moldavie prend de nouvelles mesures contre l'ingérence russe à l'approche du référendum sur l'UE

Ukraine : renforcer la sécurité énergétique face aux frappes russes