DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Santé mentale : l'OCDE appelle les pays à investir d'urgence après les ravages de la pandémie

euronews_icons_loading
Santé mentale : l'OCDE appelle les pays à investir d'urgence après les ravages de la pandémie
Tous droits réservés  Ian Langsdon/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

L'OCDE appelle les États à investir dans la santé mentale, alors que la pandémie a entraîné une hausse des troubles psychiques, notamment chez les jeunes, les chômeurs et les personnes en situation de précarité financière.

Dans un communiqué, l'Organisation encourage les pays à "augmenter d'urgence les investissements et la qualité des soins pour réduire les coûts sociaux et économiques élevés associés aux problèmes".

La crise du Covid-19 a affecté de nombreux secteurs de vie essentiels à la santé mentale, à commencer par l'emploi, la vie sociale, l'éducation, les activités physiques ou les services de santé. Les coûts économiques, associés aux troubles mentaux représentent plus de 4 du PIB % des pays de l'OCDE, selon ce rapport qui rappelle que "les services psychiatriques ont longtemps été négligés et sous-financés."

Près de 7 personnes sur 10 souhaitant bénéficier de soins de santé mentale ont déclaré avoir eu des difficultés à les obtenir. Par ailleurs, "onze pays de l'OCDE ne comptent qu'un psychologue ou moins pour 10 000 habitants."