DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

A Lomé, "construire la paix" grâce au football

A Lomé, "construire la paix" grâce au football
Tous droits réservés  The Sporting Club of Lomé
Taille du texte Aa Aa

Aider les enfants déscolarisés et lutter contre les violences grâce au football : c'est le rêve devenu réalité de Jean Koffi Akpo, un agent et manager de football togolais. Voyant de nombreux enfants à la rue à Kodjoviakope, un quartier de la capitale Lomé, il a décidé d'agir : "De nombreux enfants âgés de 7 à 15 ans sont sans abri. Ils dorment sur la plage et sous la pluie, même pendant l'hiver. Cet environnement les pousse à commettre des délits, qui impliquent la drogue, le vol, les affaires louches et la violence", explique-t-il à Euronews.

Il a donc utilisé le football "comme un artisan de la paix" pour rassembler les enfants et mettre fin aux tensions entre les différents groupes, grâce au soutien de l'institution où il travaille - le Sporting Club de Lomé.

"Le football est une langue universelle", estime Jean Koffi Akpo. "Si vous réunissez des enfants de différents pays, ils seront capables d'y jouer". "Et c'est ce que nous avons fait - maintenant, ils sont comme une grande famille".

Apprendre à lire et écrire

Le manager s'est également efforcé de scolariser les enfants sans-abri afin qu'ils puissent "apprendre à lire et à écrire" et acquérir des compétences en menuiserie et en maçonnerie. Enfin, Jean Koffi Akpo a également aidé 13 enfants à retrouver le chemin de leurs familles dans les pays voisins - Nigeria, Bénin, Ghana. "Certains d'entre eux ont fait tout le chemin depuis le Niger, vous imaginez ?", s'exclame-t-il.

Désormais, le Togolais rêve de créer sa propre école et son académie de football à Kpalimé, une ville située à 120 km de Lomé, "avec une petite ferme près de l'académie pour pouvoir nourrir les enfants avec la récolte."

Le programme social international de Gazprom pour les enfants, Football for Friendship (F4F), a récemment décerné le projet de Jean Koffi Akpo, représentant le Sporting Club de Lomé un prix pour avoir "construit la paix" par le football.

F4F vise à unir les enfants du monde entier par le biais du football, en surmontant les frontières, les conflits et la longue pandémie.