EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Covid-19 : retour des restrictions au Portugal, prudence en Espagne

Des médecins russes au chevet d'un malade du Covid-19, le 17juin 2021
Des médecins russes au chevet d'un malade du Covid-19, le 17juin 2021 Tous droits réservés Denis Grishkin / Moscow News Agency / AP
Tous droits réservés Denis Grishkin / Moscow News Agency / AP
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Marche arrière à Lisbonne, où les restaurants fermeront à 15h30 le week-end, à cause de l'augmentation de cas liés au variant Delta. A Madrid beaucoup gardent encore le masque dans la rue malgré la levée de l'obligation en extérieur.

PUBLICITÉ

Le covid-19 n'en finit pas de modifier nos habitudes. Marche arrière au Portugal, où les restaurants et bars doivent maintenant fermer à 15h30 le week-end. Le relâchement des restrictions de ces deux derniers mois se conjugue désormais au passé. La région de Lisbonne est à nouveau sous confinement partiel, alors que le variant Delta, la souche indienne plus transmissible, concerne 7 malades sur 10 dans la capitale.

A Moscou, les files d'attente s'allongent devant les centres de vaccination : la capitale russe connaît une recrudescence des cas. Selon le maire, dans les dernières 24h, un nombre record de 60 000 personnes se sont faites vacciner. Peut-être parce qu'à partir de ce lundi, les restaurants n'accueilleront que les clients vaccinés, ceux qui ont guéri du virus dans les 6 derniers mois ou ceux munis d'un test PCR négatif de moins de 72h.

A Madrid on est toujours prudent. Les masques restent nombreux sur les visages, même si l'Espagne a levé l'obligation du port du masque en extérieur, 401 jours après la mise en place de la mesure.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : une chaleur anormale à Saint-Pétersbourg, en Russie

Guerre en Ukraine : Moscou pilonne la région sud de Donetsk

Zelensky à Bruxelles pour des accords de sécurité avec des alliés occidentaux