DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les drames se répètent au Bangladesh : au moins 50 morts dans l'incendie d'une usine alimentaire

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy avec AFP
euronews_icons_loading
Les drames se répètent au Bangladesh : au moins 50 morts dans l'incendie d'une usine alimentaire
Tous droits réservés  Munir Uz zaman / AFP
Taille du texte Aa Aa

Au moins 50 morts et plusieurs blessés dans un incendie qui s'est déclaré dans une usine alimentaire de Dacca, la capitale du Bangladesh.

**Au moins 50 morts

**

Un incendie dans une usine alimentaire de Dacca, la capitale du Bangladesh, a fait au moins 50 morts et des dizaines de blessés, selon un bilan provisoire.

Les victimes sont essentiellement des ouvriers qui se trouvaient aux étages supérieurs et qui n'ont pas pu accéder au toit car la cage d'escalier était fermée. Plusieurs personnes ont par ailleurs sauté par les fenêtres pour échapper aux flammes, se blessant parfois grièvement.

Des familles ont convergé vers le bâtiment pour tenter de retrouver des proches disparus. "Nous sommes venus ici parce que ma nièce ne répondait plus à son téléphone depuis un moment. Et maintenant, le téléphone ne sonne plus du tout. Nous sommes inquiets", dit un homme.

Nous sommes venus ici parce que ma nièce ne répondait plus à son téléphone depuis un moment.
Un proche d'une disparue

Des drames qui se répètent

On ignore à ce stade les causes de ce feu. Il a été attisé par la présence de produits chimiques dans cette usine qui produisait des bonbons, des nouilles et des jus de fruits.

Le non-respect des normes de sécurité est souvent pointé du doigt après les incendies de ce type qui sont fréquents au Bangladesh, notamment dans les usines textiles.

En avril 2013, un atelier de confection, le "Rana Plaza" s'était effondré tuant au moins 1.138 ouvriers. Ce drame avait soulevé un émoi planétaire.