Madagascar : la famine causée par les dérèglements climatiques

Cette ville est connue sous le nom de "village des zombies", par les travailleurs humanitaires.
Cette ville est connue sous le nom de "village des zombies", par les travailleurs humanitaires. Tous droits réservés AFP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Sud de l'île est victime de sécheresse chronique, qui rend impossible les cultures. Certains en viennent à manger des chaussures en cuir.

PUBLICITÉ

Victime de la sécheresse, Madagascar crie famine... Dans le sud de l'île, plus d'un million d'habitants attendent une aide humanitaire d'urgence. Plusieurs familles sont déjà endeuillées. 

"Le village des zombies"

Ce hameau désert, est l'un de ceux connus des travailleurs humanitaires sous le nom du "village des zombies", n'abritant que quelques habitants, qui semblent attendre la mort.

A Ambovombe, la ville est débordée par l'afflux de centaines d'affamés, livrés à eux-mêmes depuis des mois. Certains en viennent à manger des chaussures ou des lanières de cuir. 

Changement climatique et mauvaise gestion des ressources

Après des années avec peu de pluie, et des tempêtes de sable, l'agriculture sur ces terres est impossible. Le président a annoncé une série de grands projets de développement pour la région, victime de sécheresse chronique. Depuis 1896, Madagascar a subi 16 crises alimentaires. Mais celle-ci est la pire depuis 40 ans. 

C'est quelque chose que vous voyez dans un film d'horreur
David Beasley
Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial

La situation actuelle a incité le directeur exécutif duProgramme alimentaire mondial David Beasley, qui s'est récemment rendu dans le pays, à dire que cela s'apparentait à "quelque chose que vous voyez dans un film d'horreur".

Le pays, est le premier au monde à connaître de telles conditions en raison du changement climatique selon l'ONU. La crise alimentaire est également causée par la mauvaise gestion des ressources alimentaires par les autorités.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Selon des scientifiques, les "signes vitaux" de la Terre s'affaiblissent

À Gaza, 1,1 million de personnes menacées de famine, selon le PAM

Haïti : massacre dans le sud de Port-au-Prince