DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Incendies de forêts en Turquie et en Grèce, des habitations menacées

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Officiers de police et habitants observant l'avancée d'un incendie près de Manavgat, Antalya, Turquie, 28 juillet 2021
Officiers de police et habitants observant l'avancée d'un incendie près de Manavgat, Antalya, Turquie, 28 juillet 2021   -   Tous droits réservés  Arif Kaplan/IHA
Taille du texte Aa Aa

Le sud de la Turquie est en proie aux flammes depuis hier. Mercredi après-midi, un incendie s'est déclaré dans une forêt de Manavgat, à environ 80 kilomètres à l'est de la ville touristique d'Antalya. Et il a rapidement atteint les zones habitées. Attisé par des vents violents, il a ravagé des maisons du district de Kalemler.

62 personnes, en majorité des habitants, ont été affectées par les fumées. Trois d'entre elles ont été hospitalisées pour des brûlures.

Face à la progression des feux, les autorités turques ont dû faire évacuer les maisons de quatre quartiers de Manavgat.

Au total, 19 hélicoptères bombardier d'eau et plus de 30 véhicules de lutte contre les incendies ont été mobilisés. 400 pompiers luttent encore contre plusieurs foyers d'incendies.

Il y a eu quatre départs de feu dans une zone d'environ 1 500 hectares, mais on n'en connaît pas la cause.

En Grèce aussi, des feux mobilisent les autorités, notamment dans la région du Péloponnèse.

Après l'incendie de forêt sur le mont Penteli près d'Athènes, le village de Drosia a dû être évacué par les pompiers. L'incendie s'était aussi déclaré hier, dans l'après-midi.

Selon certaines sources, le front de l'incendie se trouve dans un ravin, mais les vents qui soufflent dans la région attisent les flammes et compliquent la tâche des pompiers.

16 camions de pompiers, et une centaine de soldats du feu sont assistés par cinq avions et deux hélicoptères bombardier d'eau pour lutter contre le brasier.

Un apiculteur inculpé pour le feu du Mont Penteli

Un apiculteur de 64 ans a été inculpé ce mercredi à Athènes pour "incendie volontaire par négligence", au lendemain d'un feu de forêt qui a endommagé plusieurs habitations sur le mont Penteli, dans la banlieue nord d'Athènes.

Il est accusé d'avoir brûlé des feuillages à proximité de ses ruches à Stamata, d'où est parti l'incendie, selon le ministère grec de la protection civile.

Quatre autres personnes avaient été interpellées mardi dans le cadre de l'enquête, avant d'être rapidement remises en liberté par la police grecque.

L'incendie s'était déclenché mardi dans la localité de Stamata, à une trentaine de kilomètres d'Athènes, avant de se propager aux communes de Dionysos et Rodopoli, dans une pinède du mont Penteli, sans faire de victime.

Le feu était "sous contrôle" mercredi, selon les pompiers grecs.

Sources additionnelles • AP, AFP