DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Liverpool rayée de la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO

Access to the comments Discussion
Par TADHG ENRIGHT
euronews_icons_loading
Liverpool rayée de la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

Coup dur pour la ville des Beatles. Après une ambitieuse politique de réhabilitation, Liverpool a perdu sa place dans le Patrimoine mondial de l'Unesco.

La ville anglaise de Liverpool se prépare à accueillir de nouveau les touristes après la pandémie, mais avec la perte d'un titre très convoité : la ville a été rayée de la liste des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO. L'organisation culturelle des Nations unies a déclaré que la construction de nouveaux bâtiments modernes nuisait à la valeur architecturale des édifices victoriens pour lesquels Liverpool a obtenu ce statut.

"Les trois disgrâces"

Surplombant la rivière Mersey, les bâtiments connus sous le nom des "Trois Grâces" sont emblématiques de Liverpool. Plus récemment, trois bâtiments ultramodernes ont été construits à côté d'eux. Les critiques les ont surnommés les "Trois disgrâces". Ce choc entre l'ancien et le moderne est une des raisons pour lesquelles l'Unesco a retiré sa distinction à Liverpool.

"Liverpool est une marque internationale, elle l'a toujours été, qu'il s'agisse de football, de musique ou de patrimoine. 48 % de notre économie provient du tourisme. Cela ne va pas s'arrêter. Nous avons un paquebot de croisière à quai en ce moment. Des millions de personnes sont parties des docks de Liverpool à travers le monde. Mais il faut aussi qu'elle se développe" explique Claire McColgan, responsable de la culture, au conseil municipal de Liverpool.

Un stade de football sur le port

Une construction en particulier est à l'origine du carton rouge adressé par l'UNESCO. Un site abandonné est en train d'être transformé en un nouveau quartier moderne, avec, entre autres, un nouveau stade de football qui va être construit sur le port. Les mises en garde de l'UNESCO lancées en 2012 n'ont pas suffi.

"Il existe de réelles inquiétudes concernant la préservation du site. Il faut aussi souligner que de nombreux aménagements de qualité ont été réalisés et que cette zone a besoin d'être régénérée. Mais ce qui est crucial, c'est que le nouveau développement respecte et s'appuie sur ce qui existe déjà, au lieu de le submerger complètement," explique Henrietta Billings, directrice de "Save Britain's heritage" ("sauver le patrimoine britannique").

Liverpool est en plein renouveau. Ses problèmes étaient tels dans les années 80 que le gouvernement a même envisagé un processus de déclin géré pour la ville, mais le choix a finalement été fait d'investir et aujourd'hui sa renaissance se poursuit.

La ville des Beatles en plein renouveau

"Ces 20 dernières années, nous avons réellement reconstruit cette ville. Nous l'avons fait avec le centre-ville, maintenant nous devons le faire avec le nord de Liverpool, le quartier le plus pauvre de la ville, mais aussi du Royaume-Uni, voire d'Europe...", nous dit Michael Parkinson, un historien local.

Même dégradée par l'Unesco, la ville des Beatles garde de nombreux atouts pour attirer les visiteurs.

"Mais maintenant que l'Unesco a donné suite à l'avertissement lancé il y a près de 10 ans, les défenseurs du patrimoine craignent que l'histoire de la ville ne soit davantage mise à mal, car désormais elle n'a plus de statut à perdre" conclut notre correspondant Tadhg Enright