DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : fin de l'insouciance estivale en France

Access to the comments Discussion
Par Vincent Ménard  & AFP
euronews_icons_loading
Covid-19 : fin de l'insouciance estivale en France
Tous droits réservés  Bob Edme/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

"La vaccination est indispensable" martèle le Premier ministre français Jean Castex, alors que le variant Delta se traduit par une hausse des contaminations.

Exemple dans le bassin d'Arcachon, en Gironde, où le taux d'incidence est passé de 40 à 314 pour 100 000 habitants en seulement deux semaines. Mais les vacanciers ne comprennent pas toujours l'obligation du port du masque en extérieur rétabli à certains endroits et à certaines heures :"Je pense qu'il faut le mettre quand on est dans des zones où il y a beaucoup de monde. Par contre, dès qu'il s'agit d'être dans des zones où il y a beaucoup d'espace, c'est un peu trop malheureusement."

Le nombre de patients du Covid-19 en réanimation est repassé au-dessus de 1 000, et deux départements français d'outre-mer, la Martinique et la Réunion, ont été reconfinés.

Les autorités jugent que la situation y est "dramatique" et des évacuations de patients vers des hôpitaux de la métropole vont avoir lieu.

Cette quatrième vague a conduit le Royaume-Uni à rétablir une quarantaine obligatoire pour les Français, y compris pour ceux qui ont été vaccinés. Une mesure qui ne s'applique pas aux autres personnes vaccinées en provenance de l'Union européenne.

L'Autriche a également durci les conditions d'entrée sur son territoire pour les citoyens venus d'Espagne, des Pays-Bas et de Chypre.Ils devront se soumettre à un test PCR si leur schéma vaccinal n'est pas complet.

En Espagne, le couvre-feu a été prolongé à Barcelone et sur une partie de la Catalogne.

Au Portugal, la situation s'améliore et les couvre-feux locaux seront levés à partir de dimanche.

Le port du masque en extérieur ne sera plus nécessaire en septembre, et les bars et discothèques devraient rouvrir en octobre.

Une date à laquelle le gouvernement estime que 85% de la population sera vaccinée.