PUBLICITÉ

Au Bangladesh, la réouverture des usines textile entraîne une ruée des ouvriers

Au Bangladesh, la réouverture des usines textile entraîne une ruée des ouvriers
Tous droits réservés Кадр из видео AFP
Tous droits réservés Кадр из видео AFP
Par euronews & AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gouvernement a décidé qu'usines et ateliers pouvaient rouvrir et reprendre leur activité, et ce malgré l'épidémie de Covid-19 qui explose dans le pays.

PUBLICITÉ

Des ferries pleins d'ouvriers du textile au Bangladesh. Depuis ce dimanche, c'est la ruée vers les ateliers et usines de ce secteur, le gouvernement ayant décidé qu'ils pouvaient rouvrir et reprendre leur activité, et ce malgré l'épidémie de Covid-19 qui explose dans le pays.

Les trains et les bus de tout le pays ont aussi été pris d'assaut toute la journée, certains ouvriers du textile n'hésitant à rejoindre les grandes villes et leur usine à pied, en pleine mousson.

Ce travailleur raconte : "Notre usine sera ouverte à partir de ce dimanche. Il est obligatoire pour les ouvriers de reprendre le travail. J'aurais souhaité que les autorités pensent aussi aux transports, en plus d'ouvrir les usines. Ce serait pratique pour nous. On s'était dépêchés de rentrer à la maison quand le confinement a été imposé, et aujourd'hui nous retournons au travail dans de mauvaises conditions."

4 500 ateliers textile emploient quatre millions de personnes au Bangladesh, et les patrons du secteur ont alerté sur les conséquences "catastrophiques" qu'aurait leur incapacité à répondre à temps aux commandes de leurs clients étrangers.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un terrible incendie dans la capitale bangladaise a fait au moins 43 morts

A trois mois des élections au Bangladesh, un des leaders de l'opposition a été inculpé de meurtre

L'UE signe un nouveau partenariat de près de 400 millions d'euros avec le Bangladesh