EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

A Moscou, plusieurs arrestations lors d'une manifestation organisée par le parti communiste

Les autorités ont intensifié la pression sur les opposants au pouvoir.
Les autorités ont intensifié la pression sur les opposants au pouvoir. Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gouvernement a intensifié la pression sur les partisans de l'opposition, les journalistes indépendants et les militants des droits humains en Russie avant les élections législatives du pays en septembre.

PUBLICITÉ

Plusieurs manifestants ont été arrêtés samedi à Moscou en Russie lors d'un rassemblement organisé par le Parti communiste avant les élections législatives de septembre.

La police a arrêté trois manifestants tenant des banderoles contre le parti au pouvoir Russie unie et en soutien au chef de l'opposition emprisonné Alexeï Navalny.

Le gouvernement a intensifié la pression sur les partisans de l'opposition, les journalistes indépendants et les militants des droits humains en Russie avant les élections législatives du pays.

Le vote de septembre est largement considéré comme une partie importante des efforts du président Vladimir Poutine pour cimenter son règne avant l'élection présidentielle de 2024.

Le dirigeant russe de 68 ans, qui est au pouvoir depuis plus de deux décennies, a fait adopter l'année dernière des changements constitutionnels qui lui permettraient potentiellement de conserver le pouvoir jusqu'en 2036.

Le Parti communiste, le deuxième plus grand parti représenté à la Douma d'État, est considéré comme le principal rival de "Russie unie" (le parti de Vladimir Poutine) lors des prochaines élections.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : en Ukraine la ville de Kostiantynivka bombardée

Russie : le journaliste américain Evan Gershkovich condamné à 16 ans de prison pour "espionnage"

La Russie et la Chine mènent des exercices militaires conjoints