DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Un dernier avion : l'Espagne met fin aux exfiltrations d'Afghanistan

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez
Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez   -   Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Les derniers avions qui se posent en Espagne, en fin d'après-midi, avec des passagers en provenance d'Afghanistan. Dans ce vol, l'ambassadeur d'Espagne à Kaboul et des policiers et militaires espagnols qui ont aidé à l'exfiltration. Madrid a au total rapatrié plus de 2200 personnes. Près de 1700 avaient travaillé pour les Espagnols sur place. L'Espagne a aussi accepté d'accueillir les collaborateurs afghans de l'Union européenne et leurs familles avant leur répartition entre divers pays membres de l'UE.

"Mission accomplie, s'est félicité Pedro Sánchez, le Premier ministre espagnol. Aujourd'hui, je pense que nous devons tous montrer notre fierté en tant que pays, en tant qu'Espagne... Et nous devons remercier tous nos fonctionnaires pour le bon travail qu'ils ont fait, qui a fait de cette mission un succès. Grâce à eux, l'Espagne - comme l'a dit le président de la Commission européenne - a fièrement représenté le coeur et l'âme solidaires de notre continent, de notre projet commun, l'Europe".

47% des rapatriés étaient des femmes et 40% des mineurs, pris en charge sur la base militaire de Torrejón de Ardoz. Mais combien n'ont pas eu cette chance de fuir l'Afghanistan des talibans ? Le Premier ministre espagnol a promis que son pays continuera à chercher le moyen de les aider à sortir d'Afghanistan, indiquant qu'il agira "de manière discrète".