DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Sommet de Bagdad : la France se tient au côté de l'Irak pour lutter contre le terrorisme

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy avec AFP
euronews_icons_loading
Sommet de Bagdad : la France se tient au côté de l'Irak pour lutter contre le terrorisme
Tous droits réservés  Khalid Mohammed/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

La crise afghane et la lutte contre le terrorisme au Moyen-Orient étaient au cœur ce samedi du sommet de Bagdad auquel participait Emmanuel Macron.

La France ne suivra pas les États-Unis

Le président français a tenu à réaffirmer le soutien de la France à l'Irak dans sa lutte contre l’État islamique, alors que les États-Unis réduisent progressivement leur présence militaire dans le pays. Dès l'année prochaine, les derniers soldats américains en Irak se cantonneront officiellement à un rôle de "conseillers".

_"Quels que soient les choix américains, nous maintiendrons notre présence pour lutter contre le terrorisme en Irak, aussi longtemps que les groupes terroristes continueront à opérer, aussi longtemps que le gouvernement Irakien nous demandera cet appui", a déclaré Emmanuel Macron.
_

Nous maintiendrons notre présence pour lutter contre le terrorisme en Irak.
Emmanuel Macron
Président français

Téhéran dénonce la politique américaine

Outre les dirigeants français et irakien, ce sommet de Bagdad réunissait l’Émir du Qatar ainsi que les chefs de la diplomatie turque, saoudienne et iranienne.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a profité de l'occasion pour dénoncer l'échec de la politique américaine au Moyen-Orient : "Les Américains n'apportent pas la paix et la sécurité aux peuples de la région. Au contraire, ils ont été le principal facteur d'insécurité. Cela a pu être clairement vu et ressenti dans de nombreux pays de la région", a déclaré Hossein Amir-Abdollahian.

Les Américains n'apportent pas la paix et la sécurité aux peuples de la région. Au contraire (...)
Hossein Amir-Abdollahian
Ministre iranien des Affaires étrangères

L'EI menace toujours en Irak

Quatre ans après sa défaite militaire face à la coalition internationale, l’État islamique demeure une menace en Irak comme l'a montré l'attentat-suicide qui a fait une trentaine de morts le mois dernier dans la banlieue de Bagdad.