PUBLICITÉ

Critiques envers les Etats-Unis et l'Otan... Jean-Luc Mélenchon prépare la présidentielle 2022

Jean-Luc Mélenchon en meeting dans la Drôme le 29 août 2021
Jean-Luc Mélenchon en meeting dans la Drôme le 29 août 2021 Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le leader du parti d'extrême-gauche "La France insoumise" a effectué sa rentrée politique ce dimanche dans la Drôme.

PUBLICITÉ

A huit mois de l'élection présidentielle en France, les dirigeants politiques soignent leur rentrée.

Mélenchon fustige l'échec de Washington en Afghanistan

Jean-Luc Mélenchon, leader de la formation d'extrême-gauche "La France insoumise" a réuni ses partisans ce dimanche dans la Drôme.

Candidat pour la troisième fois à l’Élysée, il a profité de ce meeting pour dénoncer l'échec de la politique américaine en Afghanistan :

"Vingt ans de guerre, 2 000 milliards dépensés pour terminer dans la débandade que vous avez sous les yeux et qui doit vous rappeler à tous que la guerre n'est jamais une façon de régler les problèmes politiques."

"Vingt ans de guerre, 2 000 milliards dépensés pour terminer dans la débandade (...)
Jean-Luc Mélenchon, leader la France Insoumise

"L'OTAN n'est pas une alliance viable"

Dans le viseur également de Jean-Luc Mélenchon, l'Otan, une alliance devenue selon lui obsolète et dépourvue de cohérence :

"L'OTAN n'est pas une alliance viable, nous n'avons rien à y faire. Nous devons quitter le commandement intégré, nous devons reprendre notre indépendance et déployer une diplomatie altermondialiste"

Nous devons reprendre notre indépendance et déployer une diplomatie altermondialiste.
Jean-Luc Mélenchon
Candidat à l'élection présidentielle française

Quatrième de la dernière présidentielle avec près de 20 % des voix, Jean-Luc Mélenchon espère améliorer son score en 2022, mais dit redouter particulièrement l'abstention qui touche davantage les couches populaires auxquelles il s'adresse.

Une Union de la gauche illusoire ?

Pour gagner, le leader de la France Insoumise pourrait être tenté de s'allier avec les écologistes et le Parti socialiste. Une Union de la gauche qui semble toutefois encore bien lointaine, d'autant que les principaux candidats ne sont pas encore officiellement déclarés ou désignés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

France : des dizaines de milliers de personnes contre "les violences policières et le racisme"

Afghanistan : la France accueille cinq femmes afghanes menacées par les talibans

Au moins 68 morts en Afghanistan après des crues soudaines