DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Insécurité, logements insalubres... Le plan d'Emmanuel Macron pour redresser Marseille

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy avec AFP
euronews_icons_loading
Emmanuel Macron est allé à la rencontre des policiers à Marseille
Emmanuel Macron est allé à la rencontre des policiers à Marseille   -   Tous droits réservés  Ludovic Marin/AP
Taille du texte Aa Aa

Emmanuel Macron est en déplacement pour trois jours à Marseille. Accompagné de plusieurs ministres, le président français est venu présenter, en concertation avec les élus locaux, un plan de redressement de la deuxième ville du pays afin de répondre aux "urgences" sociales, éducatives, économiques et sécuritaires.

Insécurité chronique

Située au bord de la Méditerranée, Marseille est confrontée à une insécurité chronique, liée notamment au trafic de stupéfiants dans les quartiers populaires. Les règlements de compte se sont multipliés dernièrement. Pas moins d'une douzaine cet été, dont un adolescent de 14 ans près d'un point de vente de drogue.

Le gouvernement a promis 300 policiers de plus dans la ville d'ici à 2023. Des renforts jugés insuffisants par la Mairie et par des figures de la droite qui dénoncent l'incapacité d'Emmanuel Macron à faire reculer l'insécurité.

Ludovic Marin/AP
Le président français Emmanuel Macron en déplacement à Marseille, le 01 septembre 2021Ludovic Marin/AP

Des logements insalubres

Autre problématique : les logements insalubres avec des conséquences parfois dramatiques, comme cet effondrement en 2018 de deux immeubles mitoyens en plein centre-ville dans lequel huit personnes avaient perdu la vie. La Fondation Abbé Pierre estime à 40 000 le nombre de logements indignes à Marseille.

Écoles en mauvais état, transports insuffisants

Le mauvais état des écoles préoccupe également la population. 200 établissements (sur 470 au total) doivent faire l'objet d'un vaste plan de rénovation pris en charge en partie par l’État.

Le président Macron devrait aussi faire des annonces pour combler le déficit criant de transports. Marseille ne compte que deux lignes de métro pour ses 870 000 habitants.

De leur côté, les élus locaux se montrent attentistes, rappelant qu'en 2012 le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait déjà présenté un plan global d'action pour "sortir Marseille de ses difficultés".

Après un dîner jeudi avec le chef du gouvernement italien Mario Draghi, Emmanuel Macron consacrera la journée de vendredi à l'environnement, avec une sortie en mer dans le Parc national des Calanques et l'ouverture du Congrès mondial de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), qui se tient à Marseille jusqu'au 11 septembre.