DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La faillite du plus grand promoteur de Chine menace toute l'économie

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
Evergrande, géant de l'immobilier chinois
Evergrande, géant de l'immobilier chinois   -   Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Une soixantaine de personnes qui manifestent en Chine, c'est illégal, mais cela montre l'inquiétude de ces propriétaires et professionnels du bâtiment. Ils sont devant le siège du géant chinois de l'immobilier Evergrande, qui est au bord de la faillite.

Le plus gros promoteur immobilier de Chine est écrasé par un passif de près de 260 milliards d'euros.

Evergrande a succombé aux nouvelles règles imposées par Pékin pour enrayer la spéculation immobilière.

Le groupe ne peut désormais plus vendre de biens avant d'en avoir formellement fini la construction. Cela lui permettait de se financer et maintenir à flot ses activités.

Des sous-traitants, fournisseurs, ne sont plus payés, des propriétaires qui avaient acheté sur plan ne verront jamais leur logement.

La chute d'Evergrande est une catastrophe pour les Chinois qui ont beaucoup investi dans la pierre, une faillite qui menace jusqu'à la stabilité sociale du pays, si le prix de l'immobilier dégringole. Les conséquences macroéconomiques pourraient être graves si la valeur des biens tombait sous le montant des emprunts à rembourser. L'immobilier tient une place considérable dans l'économie représentant plus du quart des investissements dans le pays.

Selon des experts, le groupe doit notamment encore achever 1,4 million de logements pour une valeur totale de 170 milliards d'euros.

Malgré la pression, Pékin "ne laissera pas Evergrande faire faillite", estiment les analystes.