PUBLICITÉ

En Sardaigne, la justice suspend le dossier Carles Puigdemont

En Sardaigne, la justice suspend le dossier Carles Puigdemont
Tous droits réservés GIANNI BIDDAU/AFP or licensors
Tous droits réservés GIANNI BIDDAU/AFP or licensors
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un tribunal italien a suspendu l'examen du mandat d'arrêt européen et la demande d'extradition vers l'Espagne du leader catalan

PUBLICITÉ

Applaudi à la sortie du tribunal en Sardaigne, le dirigeant indépendantiste catalan, Carles Puigdemont bénéficie d'un sursis. Il a comparu ce lundi devant la justice italienne après son arrestation le 23 septembre dans la localité sarde d'Alghero. 

Cette audience faisait suite à un mandat d'arrêt européen émis par l'Espagne qui souhaite son extradition. Carles Puigdemont est accusé par Madrid de sédition et détournement de fonds. Mais la cour d'appel de Sassari a finalement décidé d'attendre que la justice européenne se prononce elle-même sur l'immunité de l'ancien président régional catalan qui est aussi député européen. 

Le Parlement européen l'avait privé de son immunité en mars dernier par un vote. Mais cette décision fait l'objet d'un recours et le jugement sur le fond n'a pas encore été rendu.

Des dizaines de militants indépendantistes, catalans, sardes et corses ont fait le déplacement pour le soutenir en scandant "Liberté ! Liberté!". Trois autres hauts responsables catalans étaient présents : les eurodéputés Clara Ponsati et Toni Comin, eux aussi réclamés par Madrid, ainsi que Jordi Sanchez, le dirigeant d'une association indépendantiste au moment de la tentative de sécession de 2017, libéré en juin après avoir près de quatre ans passés en prison.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : inondations en Italie, la Lombardie particulièrement touchée

Mario Draghi, futur Président de la Commisison européenne ?

Des milliers d'agriculteurs italiens manifestent pour la protection du Made in Italy