This content is not available in your region

Covid-19 : nouvelles incitations à la vaccination en France, Italie et Belgique

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Contrôle du Pass sanitaire numérique.
Contrôle du Pass sanitaire numérique.   -   Tous droits réservés  Andrew Medichini/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

En Italie, il est désormais obligatoire de détenir le "Green Pass" ou Pass sanitaire pour travailler. Une disposition généralisée à tous les secteurs, aussi bien public que privé. Cette mesure, qui vise à encourager la vaccination, est bien plus radicale que celles prises partout ailleurs en Europe.

Les employés refusant de s'y soumettre risquent une suspension de salaire, et une amende. Ils ne peuvent pas y déroger par le télétravail. Les employeurs qui ne feraient pas les contrôles encourent eux aussi des amendes.

C'est pour ces raisons que le pays a déjà connu d'énormes manifestations contre le "Green pass".

En France, les autorités ont choisi de dérembourser les tests de dépistage du Covid-19, là encore, pour inciter la population à se faire vacciner.

Dès ce 15 octobre, seuls les moins de 18 ans, les vaccinés, et ceux qui ont une raison médicale et donc une ordonnance pourront encore se faire rembourser ces tests.

Les tests PCR coûteront 44 euros pour les non-vaccinés. Pour un test antigénique, il faudra compter au moins 22 euros. Les autotests ne sont plus valable pour le Pass sanitaire.

En puis en Belgique, le Pass dénommé Covid Safe Ticket (CST) est désormais aussi obligatoire à partir de 16 ans, dans les cafés, restaurants ou encore salles de sport de Bruxelles. Il sera obligatoire à partir du 1er novembre en Wallonie.

En revanche, la Flandres rouvre tout sans masque ni Pass.

Sources additionnelles • AP, AFP