EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Judo : les Français jouent placés à domicile

Judo : les Français jouent placés à domicile
Tous droits réservés Lewis Joly/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Lewis Joly/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Cyril Collot
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Français ont décroché neuf médailles mais aucun titre lors de la première journée du Paris Grand Slam.

PUBLICITÉ

La première journée du Paris Grand Slam a été marquée samedi par l'omniprésence des représentants de l'équipe de France qui ont décroché 9 médailles sans parvenir toutefois à remporter l'or.

Devant leur public de l'Accor Arena de Paris-Bercy, les judokas de l'équipe de France avaient à coeur de briller. Ils ont vécu d'ailleurs une journée pleine et trois d'entre-eux ont atteint la finale dans leurs catégories respectives.

Chez les moins de 48 kg, Mélanie Legoux Clément s'est inclinée sur ippon face à la médaillée d'argent des Mondiaux 2021, la Japonaise Wakana Koga. Sa compatriote Astride Gneto a connu un sort identique lors de son dernier combat de la journée dans la catégorie des moins de 52 kg. Gneto est tombée sur waza-ari, au golden score, face à l'Israélienne Gefen Primo, médaillée de bronze aux derniers Mondiaux.

"Quel bonheur, j'ai passé une journée incroyable et j'ai apprécié chaque seconde de combat ici, avec ce public incroyable ", s'est félicitée l'Israélienne qui remporte sa première victoire au Paris Grand Slam.

La Japonaise Funakubo Haruka a survolé la finale des moins de 57 kg face à l'Allemande Caroline Fritze.

Chez les hommes, le Français Théo Riquin n'est pas passé loin de la plus haute marche du podium en s'inclinantchez les moins de 73 kg, au golden score, sur ippon, face au Japonais Kenshi Harada.

La finale des moins de 66 kg s'est résumée en une explication japonaise : Tanaka Ryoma est sorti vainqueur du duel nippon face à son compatriote Fujisaka Taikoh.

Notre homme du jour vient Azerbaïdjan : en finale, Balabay Aghayev était opposé au Russe Abdulaev. Sa technique lui a permis de surprendre son adversaire et de l'emporter par ippon.

"J'avais promis que je rapporterais la médaille d'or à mon pays, C'est chose faite. Je suis tellement heureux d'y être arrivé", s'est félicité Aghayev qui remporte son premier titre à Paris.

Le Paris Grand Slam se terminera ce dimanche avec au programme les catégories des -70 kg, -78 kg, + 78 kg chez les femmes et les catégories des moins de 81 kg, moins de 90 kg, moins de 100 kg et plus de 100 kg chez les hommes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Jeux Olympiques de Paris mettent les petits plats dans les grands !

Judo : Riner sacré pour la huitième fois à Paris, Romane Dicko également en or

Clarisse Agbégnénou décroche sa septième victoire au Grand Chelem de Paris