This content is not available in your region

En Russie et au Royaume-Uni, les contaminations au Covid-19 en forte hausse

Access to the comments Discussion
Par Stephane Hamalian  & Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Une patiente probablement contaminée au Covid-19 sur un brancard, dans la banlieue de Moscou, le 11 octobre 2021
Une patiente probablement contaminée au Covid-19 sur un brancard, dans la banlieue de Moscou, le 11 octobre 2021   -   Tous droits réservés  Alexander Zemlianichenko/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

Trois mois que l'on n'avait pas vu ça au Royaume-Uni. Les nouveaux cas de Covid-19 sont en forte hausse. D'après les autorités, 45 000 nouvelles contaminations ont été enregistrées ces dernières 24 heures avec 57 décès.

Selon l'office des statistiques, 1 personne testée sur 60 est positive en Angleterre.

Le Royaume-Uni, qui a levé toutes les restrictions sanitaires en juillet, semble subir un retour en force du virus. Pour contrer cette hausse, des campagnes de vaccination sans rendez-vous ont été mises en place pour les 12 15 ans. C'est cette tranche d'âge qui enregistre le plus de cas de Covid.

Record de cas et de morts en Russie

La Russie pour sa part a enregistré dimanche un record de contaminations pour le quatrième jour consécutif, signe d'une épidémie en pleine explosion sur fond de vaccination poussive et de restriction limitées.

Selon le décompte officiel du gouvernement, plus de 34 000 cas ont été recensées en 24 heures, un record depuis le début de la pandémie, et 997 morts. La veille, le pays avait passé pour la première fois la barre symbolique du milliers de décès quotidiens.

Dans la capitale roumaine, Bucarest, où le taux d'incidence est de 16 pour 1 000 habitants, la police effectue des contrôles de routine. Un carnet de vaccination est nécessaire dans les lieux très fréquentés comme les marchés, les cinémas et les restaurants.

Enfin en Italie, ce week-end, des manifestations ont eu lieu contre le pass sanitaire, désormais obligatoire pour tous les travailleurs. Les manifestants ont bloqué l'entrée du port de Gênes tout au long de la journée de dimanche, rejoignant le mouvement des dockers de Trieste.