This content is not available in your region

Nouvelle manifestation "Fridays for future" en Allemagne

Access to the comments Discussion
Par Jona Kallgren
euronews_icons_loading
Nouvelle manifestation "Fridays for future" en Allemagne
Tous droits réservés  Michael Sohn/AP

Plusieurs milliers d'étudiants et de jeunes allemands étaient rassemblées à Berlin ce vendredi pour une nouvelle manifestation "Fridays for future", le mouvement lancé en 2018 par Greta Thundberg.

Sous le slogan "Vous ne nous laissez plus le choix", les manifestants ont voulu envoyer un signal aux sociaux-démocrates, aux libéraux et aux verts pour que le prochain gouvernement prenne des mesures radicales contre le changement climatique. Un engagement ferme pour mettre fin à l'exploitation du charbon d'ici 2030, aucun nouveau projet gazier à partir de 2035, aucune nouvelle voiture à moteur à combustion à partir de 2025.

"Nous sommes ici aujourd'hui pour montrer aux parties négociantes que notre avenir n'est pas négociable. Tous les partis démocratiques se sont engagés à ne pas dépasser les 1,5 degré Celsius [par rapport à l'ère pré-industrielle] dans leurs campagnes électorales, et nous exigeons qu'ils tiennent leurs promesses", explique au micro d'Euronews l'une des manifestantes.

La nouvelle coalition entre les sociaux-démocrates, les écologistes et les libéraux allemands devrait voir le jour d'ici fin novembre, et Olaf Scholz pourrait prendre ses fonction en décembre.

D'autres manifestations étaient organisées ce vendredi en Suède, en Ouganda, au Bangladesh et en Inde.