This content is not available in your region

La France restitue 26 œuvres d'art au Bénin, un retour au pays attendu

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Les statues royales d'un homme mi-oiseau, à gauche, du roi Ghezo, et d'un homme mi-lion du roi Glele du Bénin du 19ème siècle, au musée du Quai Branly-Jacques Chirac, Paris
Les statues royales d'un homme mi-oiseau, à gauche, du roi Ghezo, et d'un homme mi-lion du roi Glele du Bénin du 19ème siècle, au musée du Quai Branly-Jacques Chirac, Paris   -   Tous droits réservés  Michel Euler/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.

Deux conservateurs béninois sont en France depuis plus d'une semaine pour organiser le retour de 26 œuvres des trésors royaux d'Abomey. Exposées au musée du Quai Branly-Jacques Chirac à Paris, elles vont être restituées au Bénin après une cérémonie officielle ce mercredi présidée par Emmanuel Macron.

Parmi ces œuvres d'art, des statues totem de l'ancien royaume d'Abomey ainsi que le trône du roi Béhanzin, pillés lors de la mise à sac du palais d'Abomey par les troupes coloniales en 1892.

Au Bénin, elles iront d'abord dans un lieu de stockage, avant d'autres lieux de manière pérenne : à l'ancien fort portugais de Ouidah et la maison du gouverneur, lieux historiques de l'esclavage et de la colonisation européenne, ainsi qu'au palais royal d'Abomey en attendant la construction d'un nouveau musée.

"Si je prends la statue de Glèlè et de Ghézo, elles n'étaient pas dans nos collections. Cela fera un plus. Je me fais une joie de les accueillir. Elles attirent plus notre attention, de même que ces grands trônes d'apparat qu'on n'avait jamais vus. Cela viendra enrichir plus notre collection" a expliqué Abdoulaye Imorou, gestionnaire du site du palais royal d'Abomey.

"Je pense qu'il serait décent d'autres pays qui détiennent des arts africains suivent le chemin de la France" a rajouté le conservateur du musée d'Histoire de Ouidah, Calixte Biah.

Le président français s'était engagé à restituer le patrimoine africain issu ou non des anciennes colonies en novembre 2017 lors de son discours à l'université de Ouagadougou et c'est fin 2020 qu'il a fait voté une loi permettant ce retour au pays.

Selon des experts, 85 à 90% du patrimoine africain serait hors du continent. Depuis 2019, outre le Bénin, six pays; le Sénégal, la Côte d'Ivoire, l'Ethiopie, le Tchad, le Mali et Madagascar; ont soumis des demandes de restitutions.

A ce jour, au moins 90 000 objets d'art d'Afrique subsaharienne sont dans les collections publiques françaises.

Sources additionnelles • AP, AFP