This content is not available in your region

Sunao Tsuboi, rescapé d'Hiroshima, est mort à 96 ans

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Archives Sunao Tsuboi, Hiroshima, 28 août 2013
Archives Sunao Tsuboi, Hiroshima, 28 août 2013   -   Tous droits réservés  Shizuo Kambayashi/AP

Au Japon, Sunao Tsuboi, un hibakusha, c'est-à-dire un survivant des bombardements atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki, est mort dimanche dernier à 96 ans. Les médias japonais ne l'ont annoncé qu'aujourd'hui.

Sunao Tsuboi aura milité contre les armes nucléaires toute sa vie, dirigeant l'organisation nationale des survivants de la bombe atomique et de la bombe à hydrogène pendant plus de 20 ans. Il avait rencontré Barack Obama lors de sa visite à Hiroshima en 2016.

Le 6 août 1945, Sunao Tsuboi, alors âgé de 20 ans, se rendait à son école d'ingénieurs à Hiroshima quand la première bombe atomique de l'histoire, larguée par les Américains, a explosé. Brûlé sur tout le corps, il a ensuite développé un cancer et d'autres maladies pour finalement être emporté par une anémie.

La bombe atomique à Hiroshima avait fait 140 000 morts entre août et fin 1945, et celle larguée à Nagasaki le 9 août 1945, 74 000 morts sur la même période. Le Japon avait capitulé le 15 août 1945, mettant ainsi fin à la Seconde Guerre mondiale.

A la fin mars 2021, 127 755 hibakusha officiellement reconnus par l'Etat japonais étaient encore en vie, avec une moyenne d'âge de 84 ans.

Sources additionnelles • AP, AFP