This content is not available in your region

La Roumanie toujours débordée par la quatrième vague du Covid-19

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
La Roumanie toujours débordée par la quatrième vague du Covid-19
Tous droits réservés  Vadim Ghirda/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.

La Roumanie continue de compter des centaines de décès par jour dus au Covid-19, et la pression s'accentue pour les hôpitaux et le personnel médical.

Les patients qui ont survécu à de longues journées en soins intensifs racontent l'énorme combat mental qu'ils ont mené, alors que tant de personnes sont mortes près d'eux : "Je voulais que mon esprit résiste, je ne voulais pas penser, c'est terrible. Ils mettent un homme dans le lit à côté de vous, et il meurt, puis un autre. En six jours, sept jours, je pense que j'ai vu dix morts", témoigne un homme en larmes, tout en racontant comment il a prié pour rester en vie.

L'image de la mort si proche d'eux hantera ces patients des soins intensifs toute leur vie. Ils rentrent chez eux, mais n'oublieront jamais ce qu'ils ont vécu ou ce qu'ils ont vu pendant leur hospitalisation : "Cela vous déchire. Un moment ils sont [vivants], et l'instant d'après ils ne le sont plus, ils juste mis dans des sacs", raconte un autre survivant.

À l'hôpital universitaire de Bucarest, l'unité de soins intensifs et la salle d'urgence sont pleines. D'autres lits ont été installés dans l'ancienne salle d'attente des urgences, qui est également remplie. La situation est la même dans la tente placée dans la cour de l'hôpital.

Une population peu vaccinée

Parmi les de patients, très peu sont vaccinés : "Je faisais partie de l'autre camp, celui des méfiants. Maintenant, je pense encore que j'ai mal analysé la situation ", dit un homme, tandis qu'une autre femme témoigne : " J'ai eu tort, je ne me suis pas fait vacciner, j'ai suivi les conseils des autres ".

Débordés et épuisés, les médecins poursuivent leur combat. Georgiana Raportaru, médecin aux soins intensifs, déclare : "Beaucoup ont le sentiment que ce qui est diffusé est un canular, mais s'ils étaient ici, seulement à la porte, je pense qu'ils verraient ce qui se passe vraiment ici." Au 24 octobre, seul 30% des Roumains avaient reçu les deux doses de vaccin.

Depuis le début du mois, près de 300 personnes atteintes du Covid-19 sont décédées à l'hôpital universitaire. L'année dernière, au cours du même mois, le nombre de décès était de 21.

Selon les chiffres officiels, 12 106 nouveaux cas de Coronavirus ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures ainsi que 413 décès dus au coronavirus, 1858 Roumains restent dans un état critique dans des unités de soins intensifs.