This content is not available in your region

La Bulgarie se cherche un nouveau gouvernement

Access to the comments Discussion
Par Vincent Ménard  & AFP
euronews_icons_loading
Un prêtre orthodoxe faisant son devoir électoral dans la banlieue de Sofia
Un prêtre orthodoxe faisant son devoir électoral dans la banlieue de Sofia   -   Tous droits réservés  Giannis Papanikos/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.

Avril, juillet et novembre :c'est la troisième fois en l'espace de sept mois que les Bulgares sont appelés aux urnes.

Ils doivent choisir leur président ce dimanche avec un Roumen Radev bien placé pour conserver son poste.

Ils doivent aussi et surtout élire leurs députés parmi les 27 partis en lice.

Si l'ex-Premier ministre conservateur Boïko Borissov est le favori des sondages, les centristes et les socialistes se disputeraient la deuxième place.

Des centristes menés par deux nouveaux venus sur la scène politique, Kiril Petkov et Assen Vassilev, deux économistes qui se sont rencontrés sur les bancs de la prestigieuse université d'Harvard.

Le problème de ce scrutin, c'est qu'aucune formation ne devrait obtenir la majorité absolue.

Il faudra donc des tractations, qui s'annoncent compliquées, pour former enfin un gouvernement de coalition.

En proie à la corruption, la Bulgarie est à la fois le pays le plus pauvre de l'Union Européenne et le plus touché par l'épidémie de Covid-19.

Près de 200 personnes en meurent chaque jour et les hôpitaux sont débordés alors que moins d'un quart de la population est vaccinée.