This content is not available in your region

Explosion d'un taxi à Liverpool : le Royaume-Uni relève son niveau d'alerte terroriste

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy  avec AFP
euronews_icons_loading
Explosion d'un taxi à Liverpool : le Royaume-Uni relève son niveau d'alerte terroriste
Tous droits réservés  أ ب

L'enquête se poursuit à Liverpool après l'explosion d'un taxi dimanche matin devant un hôpital pour femmes.

Un acte terroriste selon la police

Pour les autorités, il s'agit bien d'un acte terroriste. L'auteur présumé a été tué dans l'explosion.

Après cet évènement, qui intervient un mois après le meurtre d'un député par un homme radicalisé, le gouvernement britannique a décidé de relever le niveau d'alerte terroriste :

"Les événements de Liverpool sont un rappel brutal de la nécessité pour nous tous de rester extrêmement vigilants, souligne Boris Johnson, le Premier ministre britannique. Mais ce que l'explosion a montré par-dessus tout, c'est que les Britanniques ne se laisseront jamais intimider par le terrorisme, que nous ne céderons jamais à ceux qui cherchent à nous diviser par des actes de violence insensés et que nos libertés et notre mode de vie prévaudront toujours."

Les événements de Liverpool sont un rappel brutal de la nécessité pour nous tous de rester extrêmement vigilants.
Boris Johnson
Premier ministre britannique

L’héroïsme du chauffeur de taxi

Dirigeants politiques et médias britanniques ont salué le courage du chauffeur de taxi qui a verrouillé son véhicule pour empêcher son passager au comportement suspect de sortir. Une décision qui a peut-être permis d'éviter de nombreuses victimes.

Les enquêteurs pensent que l'engin explosif a été "fabriqué" par le passager du taxi, qui est décédé dans l'explosion. Depuis, quatre hommes âgés de 20 à 29 ans ont été arrêtés.

Coïncidence ou pas, l'explosion est survenue au moment où le Royaume-Uni commémorait les victimes des guerres à l'occasion du "Dimanche du Souvenir". Elle s'est produite à quelques centaines de mètres de la cathédrale de Liverpool où des centaines de soldats, vétérans et membres du public étaient rassemblés.

"Nous ne pouvons pas établir de lien à ce stade mais c'est une piste d'enquête que nous explorons", a déclaré lors de la conférence de presse lundi Russ Jackson, chargé de la police antiterroriste de la région, à propos de ces commémorations.

Il a précisé que les enquêteurs pensaient connaître l'identité du passager tué mais ne souhaitaient pas la révéler pour le moment.