This content is not available in your region

Migrants : la Pologne dénonce "la plus grande tentative de déstabilisation de l'Europe"

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Migrants : la Pologne dénonce "la plus grande tentative de déstabilisation de l'Europe"
Tous droits réservés  Czarek Sokolowski/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved

Le premier ministre polonais accuse le Bélarus d'avoir utilisé les migrants pour lancer une "guerre hybride" contre l'Union européenne.

Mateusz Morawiecki estime que l'envoi de milliers de migrants sur la frontière entre le Bélarus et la Pologne est "la plus grande tentative de déstabilisation de l'Europe" depuis la Guerre froide.

Le Premier ministre polonais dénonce un "chantage" orchestré avec le soutien de Moscou, une manœuvre dont aujourd'hui la "cible" est la Pologne, mais qui demain visera d'autres pays européens.

Mateusz Morawiecki, Premier ministre polonais : "Malheureusement, ce n'est que le début d'une crise plus longue que le régime de Loukachenko a provoquée, probablement sous la direction du Kremlin (...). Nous sommes au courant des contacts diplomatiques et officiels bélarusses et russes avec l'Ouzbékistan et l'Afghanistan. Très probablement, il y aura une tentative d'utiliser la crise en Afghanistan comme un autre épisode de la crise migratoire."

Alexandre Loukachenko dément les accusations qui lui sont faites et reproche aux Européens de ne pas accueillir les migrants piégés côté bélarusse de la frontière.

Dimanche, un migrant yéménite mort de froid a été enterré à Bahoniki, un village bélarusse tout proche de la Pologne.

Selon les médias polonais, au moins onze migrants sont morts au Bélarus depuis le début de l'été.