EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Mise en place de nouvelles restrictions sanitaires en Europe ; colère en Belgique et au Danemark

Masque abandonné sur une place de Francfort, Allemagne, 6 novembre 2021
Masque abandonné sur une place de Francfort, Allemagne, 6 novembre 2021 Tous droits réservés Michael Probst/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Michael Probst/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

De nouvelles restrictions sanitaires contre le Covid-19 et ses variants Delta et Omicron se mettent en place cette semaine dans plusieurs pays européens, entraînant des manifestations de colère ce week-end, notamment en Belgique et au Danemark.

PUBLICITÉ

Cette semaine, plusieurs pays européens imposent de nouvelles mesures anti-Covid, allant du confinement des personnes non-vaccinées aux restrictions de déplacement.

Exemple en **Irlande : **Dublin oblige désormais tous les voyageurs à présenter un test négatif pour pouvoir entrer dans le pays, avant de devoir en refaire un autre, une fois sur le sol irlandais. Une mesure sanitaire accompagnée de bien d'autres... A partir de demain, 7 décembre, jusqu'au 9 janvier, par exemple, les discothèques irlandaises devront fermer et la distanciation sociale sera rétablie dans les pubs, restaurants et hôtels, avec service en salle uniquement et six personnes maximum par table. C'est le retour à la demi-jauge pour les lieux culturels et les événements sportifs, où le port du masque est obligatoire. Et le gouvernement conseille même de limiter à quatre foyers maximum les rencontres à domicile.

En Suisse, le gouvernement a finalement fait volte-face. Il envisageait la mise en quarantaine de tous les voyageurs arrivant par les airs, puis il a décidé d'imposer des tests de dépistage supplémentaires.

Jusqu'au 24 janvier, le pass sanitaire sera exigé pour toute activité en intérieur et le masque sera obligatoire dans tous les espaces intérieurs ouverts au public. La durée de validité des tests rapides antigéniques pour bénéficier d'un pass sanitaire est réduite à 24 heures.

Au Royaume-uni, à partir de ce mardi, des tests négatifs seront aussi obligatoires pour toute personne entrant dans le pays. Elles devront également passer un test PCR avant la fin de leur deuxième journée sur le sol britannique et devront s'auto-isoler au moins jusqu'à ce que leur résultat négatif revienne.

Manifestations de colère

Mais tout le monde n'est pas d'accord avec ces restrictions sanitaires. Dimanche, au Danemark, des centaines de personnes ont manifesté leur colère dans les rues de Copenhague après les dernières annonces. Le gouvernement a réintroduit le port du masque obligatoire dans certains lieux et dans les transports publics, et propose la vaccination aux enfants âgés de cinq à onze ans.

Plus tôt, à Bruxelles, la police a utilisé des gaz lacrymogènes et des canons à eau sur des manifestants qui tentaient par milliers de se rendre au siège de l'Union européenne.

La Belgique a annoncé vendredi la fermeture des écoles maternelles et primaires, pour les congés de Noël, avec une semaine d'avance pour contrer la reprise épidémique. Elle a également imposé le port du masque en classe aux enfants à partir de six ans. Les discothèques ont été fermées et la population est incitée à limiter au maximum ses contacts et activités en intérieur.

Sources additionnelles • AP, AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Face à la pandémie de Covid-19, la population européenne oscille entre colère et recueillement

L’UE s’interroge sur la vaccination obligatoire contre le covid-19

Etats-Unis : les démocrates font pression sur Biden pour qu'il réévalue sa candidature