Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Covid-19 : l'ombre d'Omicron plane sur Noël en Europe

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Centre de dépistage mobile dans les rues de Paris, le 23 décembre 2021
Centre de dépistage mobile dans les rues de Paris, le 23 décembre 2021   -   Tous droits réservés  STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

À la veille de Noël, de nombreux pays européens ont décidé de serrer la vis pour ralentir la progression du Covid-19 et de son variant Omicron.

Masque obligatoire en Italie

En Italie, le gouvernement a décidé jeudi de rendre obligatoire le port du masque chirurgical à l’extérieur. Outre le port de masque obligatoire, les fêtes et événements prévoyant la participation de nombreuses personnes sont interdits jusqu'à fin janvier, même en extérieur.

"Les masques seront également obligatoires à l'extérieur, et pour certains espaces comme les transports publics, les cinémas, les théâtres, les musées, les événements sportifs en salle et même les stades" a détaillé Roberto Speranza, le ministre italien de la Santé. Ce dernier a également indiqué que "nous envisageons d’exiger le port d’un masque type FFP2, qui est actuellement le masque le plus protecteur".

De son côté le Danemark a annoncé ce jeudi, que les voyageurs entrant sur son territoire devront fournir un test de Covid-19 négatif, même s'ils sont vaccinés. Fortement touché par le variant Omicron, les sorties au cinéma, au théâtre ou en concert ne sont plus autorisées. 

Tandis qu'en Suède, bien le nombre de contaminations augmente, le ministère de la Santé mise sur la vaccination contre le Covid-19.

"Grâce au vaccin, les personnes vaccinées peuvent fêter Noël avec leurs proches comme elles ont l'habitude de le faire" a ainsi déclaré la ministre, ajoutant que "grâce à la vaccination d'un plus grand nombre de personnes et à l'administration d'une troisième dose à tout le monde, nous pouvons probablement nous attendre à des jours meilleurs."

Par contre, en Roumanie, les autorités sanitaires sont moins confiantes. Alors que le pays est fortement touché l'épidémie de Covid-19, des milliers de soignants sont en grève revendiquer une augmentation de salaire et une amélioration des conditions de travail. En Roumanie, seulement 40% de la population a reçu les deux doses, après la Bulgarie c'est le deuxième taux le plus faible de l'Union européenne.

Contaminations records en France...

Les contaminations par le Covid-19 ont dépassé les 90 000 nouveaux cas enregistrés en 24 heures en France, un seuil jamais atteint et un record absolu dans ce pays depuis le début de l'épidémie en mars 2020, selon les chiffres publiés ce jeudi par Santé publique France.

Pour l'instant, les autorités misent davantage sur la vaccination que sur de nouvelles mesures restrictives. Mais, le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a confirmé ce jeudi que de nouvelles modalités pourraient être décidées "en début de semaine" prochaine, soulignant que le gouvernement veillerait à "éviter tout phénomène de paralysie dans le pays".

Dans l'espoir d'éviter de se contaminer avec Omicron, bien plus contagieux, le nombre de tests réalisés en France la semaine dernière a également atteint un record, avec plus de 6,2 millions.

Le président français, Emmanuel Macron a d'ailleurs encouragé cette précaution, postant une vidéo sur TikTok, réseau très fréquenté par les jeunes et un message sur Twitter :

... et au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni a enregistré jeudi près de 120 000 cas supplémentaires de Covid-19, un nouveau record. Dans son message de Noël, le Premier ministre Boris Johnson exhorte les Britanniques à se faire vacciner en guise de cadeau "merveilleux" au Royaume-Uni, un certificat de vaccination serait, en effet, du plus bel effet au pied du sapin.

"Bien que le temps pour acheter des cadeaux soit théoriquement compté, il y a encore une chose merveilleuse que vous pouvez offrir à votre famille et à tout le pays, et c'est d'obtenir cette dose, qu'il s'agisse de votre première ou de votre deuxième, ou de votre rappel, afin que les festivités de l'année prochaine soient encore meilleures que celles de cette année", a ainsi déclaré le locataire du 10 Downing Street.