This content is not available in your region

Quelles conséquences en cas d'invasion russe de l'Ukraine ?

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy  avec AFP
euronews_icons_loading
Les chefs de la diplomatie allemand, britannique, français et américian à Berlin le 20 janvier 2022
Les chefs de la diplomatie allemand, britannique, français et américian à Berlin le 20 janvier 2022   -   Tous droits réservés  Alex Brandon/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.

La menace d'une invasion russe en Ukraine était au cœur d'une nouvelle rencontre ce jeudi à Berlin entre le chef de la diplomatie américaine Anthony Blinken et ses homologues allemand, britannique et français.

Joe Biden promet à Moscou un "désastre"

Quelques heures plus tôt, le président des États-Unis avait mis en garde Moscou, promettant à la Russie "un désastre" en cas d'attaque militaire contre l’Ukraine. Joe Biden a notamment évoqué des sanctions bancaires sans précédent et l'impossibilité de faire des transactions en dollars.

Des propos dénoncés par le Kremlin qui continue de nier toute velléité d'invasion en Ukraine et accuse à son tour les Occidentaux :

"Nous sommes convaincus que les Occidentaux, à travers cette campagne d'information, veulent couvrir leurs propres provocations à grande échelle, y compris celles de nature militaire qui peuvent avoir les conséquences les plus tragiques pour la sécurité régionale et mondiale", souligne Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

100 000 militaires russes massés à la frontière

Sur le terrain, la situation reste tendue. Des images satellites montrent le déploiement d'un imposant contingent militaire russe en plusieurs points stratégiques de la frontière ukrainienne.

AP/Satellite image ©2022 Maxar Technologies
Contingents russes stationnés à la frontière avec l'Ukraine. Voronezh, Russie, le 19 janvierAP/Satellite image ©2022 Maxar Technologies

Les services de renseignement occidentaux estiment à 100 000 le nombre de soldats déployés à la frontière de l'est de l'Ukraine, une région déjà ébranlée par huit années de guerre, déclenchée en 2014 par l'annexion de la Crimée par des séparatistes pro-russes.