This content is not available in your region

Vote anticipé au Portugal : des électeurs ont commencé à voter pour les élections législatives

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Vote anticipé au Portugal : des électeurs ont commencé à voter pour les élections législatives
Tous droits réservés  AP Photo/Paulo Duarte

Les Portugais ont commencé à voter par anticipation dimanche pour les élections législatives du 30 janvier, un scrutin dont le Premier ministre socialiste Antonio Costa fait figure de favori.

Pandémie oblige, quelque 315 000 électeurs, dont le chef du gouvernement socialiste sortant, se sont inscrits pour voter à partir de ce dimanche matin, soit une semaine avant la date officielle de ces élections.

"Toutes les conditions sont réunies pour que tout le monde puisse voter en sécurité", a assuré le Premier ministre Antonio Costa, après avoir déposé son bulletin en milieu de matinée à Porto.

Le Parti socialiste est favori

Le Parti socialiste est actuellement crédité de près de 38% des intentions de vote, contre un peu plus de 30% pour la principale formation d'opposition de centre droit, le Parti social-démocrate (PSD) de l'ancien maire de Porto Rui Rio, selon les résultats d'un agrégateur de sondages publié par Radio Renascença.

AP Photo
Rui Rio, dirigeant du Parti social-démocrateAP Photo

Mais selon plusieurs enquêtes, la tendance des derniers jours indique une réduction de l'écart entre les deux partis.

Le parti d'extrême droite Chega (qui veut dire "Assez" en portugais), entré au Parlement avec un seul député en 2019, pourrait devenir la troisième force politique du pays, avec près de 7% des votes.

Chega reste toutefois au coude à coude avec les formations de gauche radicale qui ont permis à Antonio Costa d'arriver au pouvoir en 2015: le Bloc de gauche et la coalition communistes-verts.

Au cours de cette campagne, Antonio Costa a demandé aux électeurs de lui donner la majorité absolue qui lui avait échappé en 2019 pour huit sièges. S'il n'atteint pas cet objectif, il a déjà dit qu'il tenterait de gouverner seul, en négociant des soutiens parlementaires au cas par cas.

Les Portugais étaient appelés aux urnes pour la troisième fois depuis le début de la pandémie de Covid-19, après l'élection présidentielle il y a un an et les municipales de septembre dernier, pour participer à un scrutin organisé en respectant un ensemble de mesures sanitaires.