Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Pékin 2022 : les médailles de la troisième journée

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Pékin 2022 : les médailles de la troisième journée
Tous droits réservés  Frank Augstein/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Troisième journée des Jeux olympiques de Pékin. Le suisse Beat Feuz remporte la descente masculine. Habitué des podiums en Coupe du monde, il s'impose à 35 ans devant un autre quasi vétéran du circuit, le Français Johan Clarey, 41 ans. L'Autrichien Matthias Mayer termine à la troisième place et décroche le bronze. 

Chez les femmes, en slalom géant la suédoise Sara Hector remporte logiquement la médaille d'or, devant l'Italienne Federicza Brignone et la Suissesse Lara Gut-Behrami. Depuis le début de la saison, la skieuse suédoise domine largement sa discipline. Tessa Worley, porte-drapeau de la délégation française a été éliminée suite à une chute.

En biathlon, l'allemande Denise Hermann finit première du 15km. Elle termine 9 secondes devant l'autre médaille d'argent française du jour Anaïs Chevalier-Bouchet. La NorvégienneMarte Olsbu Roeiseland complète le podium.

En patinage de vitesse, la Néerlandaise Ireen Wüst est la reine incontestée du 1500 m après avoir remporté pour la troisième fois l'épreuve lors des Jeux olympiques d'hiver de Pékin, après 2014 et 2018, lundi.

Wüst a devancé avec un chrono d'1 min 53 sec 28/100e la Japonaise Miho Takagi, 2e à 44/100e, et une autre Néerlandaise Antoinette de Jong, 3e à 1 sec 54/100e.

Ireen Wüst, 35 ans, est seulement la troisième dans l'histoire du patinage de vitesse à réussir un tel triplé olympique sur une même distance après l'Américaine Bonnie Blair, sacrée sur 500 m en 1988, 1992 et 1994, et l'Allemande Claudia Pechstein, triple championne olympique du 5000 m entre 1994 et 2002.

Enfin, en patinage artistique, c'est peut être le début d'une moisson de victoires pour la très jeune russe Kamila Valieva (15 ans). Elle s'impose avec ses camarades, en équipe, sous les couleurs du Comité olympique russe, devant les Etats-Unis et le Japon. Les épreuves individuelles débuteront dans une dizaines de jours. 

Au tableau des médailles, la Suède fait actuellement la course en tête avec trois récompenses en or, suivie de l'équipe russe sous drapeau neutre avec 7 au total, les Pays-Bas sont 3e, la Chine 4 devant l'Allemagne et la Norvège.