This content is not available in your region

Judo : le Belge Matthias Casse et les Japonaises brillent à Tel Aviv

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
La Japonaise Megumi Horikawa affrontait la Britannique Gemma Howell lors de la finale des 63 kg du Grand Chelem de Tel Aviv,
La Japonaise Megumi Horikawa affrontait la Britannique Gemma Howell lors de la finale des 63 kg du Grand Chelem de Tel Aviv,   -   Tous droits réservés  JACK GUEZ/AFP or licensors

C’est avec une grande impatience que les fans de judo sont arrivés au deuxième jour du Grand Slam de Tel Aviv.

La veille, le public avait vu le président de la Fédération internationale de judo, Marius Vizer, remettre au président de l'Association israélienne de judo, Moshe Ponte, le Prix du judo pour la paix, récompensant sa promotion de l'inclusion et de la non-discrimination, avec la participation aux JO de Tokyo de Raz Hershko.

La Japonaise Megumi Horikawa a connu une journée fantastique. En finale des -63kg, Horikawa a remporté une victoire tactique sur la Britannique Gemma Howell, pour décrocher son premier titre en Grand Slam depuis 10 ans. Le directeur sportif de la Fédération internationale de judo, Mike Tamura, a remis les médailles.

En -73 kg l'Azeri Hidayat Heydarov a décroché la médaille d’or face à l’Ouzbek Obidkhon Nomonov, grâce à un lancer de hanche explosif célébré par un public israélien fin connaisseur et impressionné. Sa médaille lui a été remise par la directrice des événements de la Fédération internationale de judo Lisa Allan.

Notre femme du jour est la Japonaise Shiho Tanaka qui s’est imposée face à Sanne Van Djike en finale des -70kg. Une intelligente contre-attaque a permis à Tanaka de réaliser un Waza-ari sur la médaillée mondiale néerlandaise, et de remporter sa première médaille d'or en Grand Slam. Sa médaille lui a été remise par le directeur des arbitres de la Fédération internationale de judo Florin Daniel Lascau.

"C'était fantastique d'avoir tout ce public dans la salle, cela a rendu cette expérience beaucoup plus excitante", a déclaré Tanaka.

Notre homme du jour est l'actuel champion du monde Matthias Casse. Après un combat épique contre Vedat Albayrak, le Belge a fait la différence sur une transition fantastique vers le travail au sol qui a forcé son adversaire turc à l’abandon. Les médailles ont été remises par le directeur des arbitres de la Fédération internationale de judo Armen Bagdasarov.

"C'est incroyable de partager un podium avec quelqu'un de son pays. Sami, qui a fini 3ème, est un bon ami depuis très longtemps, et c'est juste amusant de se retrouver sur le podium ensemble", s'est réjouit Casse.

On comprend pourquoi le judo est si populaire en Israël. Après un succès en or lors de la première journée, les stars de l'équipe israélienne ont proposé un spectacle intense et excitant au public passionné de la Shlomo Arena. Les judokas israéliens se sont montrés à la hauteur de l'événement, avec des techniques aussi magnifiques qu’originales. Le public si particulier de Tel Aviv ne s’y est pas trompé en créant une atmosphère incroyable.

Dans une ambiance de folie, l’Israélien Tohar Butbul a remporté la médaille de bronze contre l'Italien Esposito, La performance phénoménale de Butbul a confirmé que cette nouvelle génération de judokas pouvait viser très haut.

Samedi, les poids lourds seront à l'honneur avec une incroyable brochette de superstars israéliennes. Le troisième jour est un jour à ne surtout pas manquer.