EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Bélarus : l'opposante Svetlana Tikhanovskaïa lance un mouvement contre la guerre en Ukraine

Bélarus : l'opposante Svetlana Tikhanovskaïa lance un mouvement contre la guerre en Ukraine
Tous droits réservés PETRAS MALUKAS/AFP
Tous droits réservés PETRAS MALUKAS/AFP
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La dirigeante de l'opposition en exil appelle à se mobiliser contre la participation du Bélarus aux actions militaires du Kremlin

PUBLICITÉ

Lancer un mouvement anti-guerre au Bélarus, c'est l'ambition affichée par Svetlana Tikhanovskaïa. Actuellement en exil en Lituanie, la cheffe de l'opposition bélarusse appelle à "une mobilisation" contre le conflit en Ukraine.

"Nous, citoyens de la République du Belarus, nous opposons à la participation du Belarus aux actions militaires du Kremlin et exigeons le retrait des troupes russes de notre territoire" écrit-elle dans un manifeste.

"Dans mon adresse au peuple bélarusse, j'annonce le lancement d'un mouvement anti-guerre"

"C'est depuis nos aérodromes que les avions décollent et larguent des bombes sur Jytomyr, les roquettes sont lancées depuis nos champs sur Tchernigov. Des centaines de chars entrent chaque jour en Ukraine par nos postes frontières. Je déclare une mobilisation anti-guerre. Dans la semaine à venir, toutes nos actions devraient mener à deux résultats : que les Biélorusses ne soient plus perçus comme des agresseurs, que les militaires biélorusses refusent de participer à la guerre ou passent immédiatement du côté des Ukrainiens", déclare notamment l'opposante dans un message vidéo.

Le régime d'Alexandre Loukachenko est le principal et un des rares alliés du Kremlin. Depuis le début de l'offensive, son pays sert de base arrière aux troupes russes. L'appel de l'opposante intervient alors que l'implication de Minsk dans le conflit semble se renforcer.

Minsk a annoncé l'envoi de renforts de troupes à la frontière ukrainienne. En outre, un référendum organisé dimanche dernier ouvre la voie à l'installation d'armes nucléaires sur le sol biélorusse.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Bélarus : l'opposante Svetlana Tikhanovskaïa condamnée à 15 ans de prison par contumace

Suspects arrêtés en Pologne après l'agression d'un opposant russe en Lituanie

La Lituanie ferme deux postes frontaliers avec le Bélarus