This content is not available in your region

Guerre en Ukraine : un 2ème round de discussions ce jeudi matin?

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Guerre en Ukraine : un 2ème round de discussions ce jeudi matin?
Tous droits réservés  Sergei Kholodilin/BelTA

Un nouveau round de pourparlers entre Russes et Ukrainiens se dessine. Des discussions qui se tiendraient sur un site au Bélarus, non loin de la frontière avec la Pologne. C'est du moins ce qu'indique ce mercredi soir un des négociateurs russes, qui ajoute que la délégation ukrainienne est attendue ce jeudi matin pour ces nouvelles discussions.

Plus tôt dans la journée, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a indiqué que la délégation de négociateurs russes était prête à poursuivre ce mercredi des pourparlers avec des représentants de l'Ukraine.

"Aujourd'hui, vers le début de la soirée, notre délégation sera sur place, nous allons attendre les négociateurs ukrainiens", a-t-il précisé, disant "espérer" que ces derniers viennent aux négociations, sans en préciser le lieu.

Le chef de la délégation russe, Vladimir Medinski, a indiqué précédemment que cette nouvelle rencontre aurait lieu "bientôt" à la frontière entre la Pologne et le Bélarus.

Les deux parties doivent évoquer la possibilité d'un cessez-le-feu alors que la guerre fait rage en Ukraine, après l'invasion du pays par la Russie.

Un premier round de pourparlers avait eu lieu en début de semaine dans la région de Gomel, à la frontière entre l'Ukraine et le Bélarus.

Les négociateurs des deux parties s'étaient ensuite retirés pour "consultations" dans leur capitale respective, tout en envisageant une nouvelle rencontre.

Ces premiers pourparlers ont eu lieu "sur fond de bombardements et de tirs visant notre territoire (...). La synchronisation des tirs avec le processus de négociations était évidente", a déclaré mardi le président ukrainien Volodymyr Zelensky."Je pense que la Russie essaie de cette manière simple de faire pression" sur Kyiv, a-t-il estimé.

Selon lui, l'Ukraine "n'a pas eu de résultat qu'elle aimerait avoir" à l'issue du premier round de discussion, mais a évoqué ses "contre-propositions" à la Russie "pour mettre fin à la guerre".