This content is not available in your region

Que pensent les Russes de la guerre en Ukraine?

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Que pensent les Russes de la guerre en Ukraine?
Tous droits réservés  frame

Les Russes sont divisés sur la guerre en Ukraine. Alors que certains n'hésitent pas à sortir manifester contre l'invasion en Ukraine, d'autres disent comprendre et soutenir l'offensive militaire des forces russes.

Selon les médias d’État russes, la majorité des Russes soutiennent la décision de l'intervention militaire.

Mais les effets des sanctions économiques prises contre la Russie se font déjà sentir dans le quotidien de nombreux citoyens. Face à l'effondrement du rouble, la monnaie russe, beaucoup tentent désespérément de retirer leurs économies des banques.

Des longues files d'attente devant les banques

Il y a d'énormes files d'attente partout. Mais la plupart des distributeurs automatiques n’ont même plus de billets", rouspète un Moscovite qui a attendu toute la journée pour retirer de l'argent.

La guerre commence à inquiéter la population, et en particulier les jeunes. "Les gens commencent à avoir peur. Une fois que Poutine a fait le premier pas, qui sait s'il ne va pas développer une psychose et appuyer sur un bouton", dit un jeune russe.

"Je veux le dire au monde entier, c'est Vladimir Poutine qui a raison"

Il y a aussi ceux qui sont contre la guerre, mais qui disent comprendre la politique de Moscou.

"Notre gouvernement a été contraint d’agir. Il est très difficile de faire des pronostics. Nous voulons la paix. Nous avons besoin de la paix," nous explique un retraité russe.

Alors que d'autres personnes tiennent le même discours que le Kremlin, pour eux "c'est à cause de l'Occident" qu'il y a la guerre en Ukraine.

"Ils ont provoqué la Russie", crie une Moscovite. "Ce sont les Ukrainiens qui sont responsables de cette situation, et Poutine a raison. Je veux le dire au monde entier, Poutine est celui qui a raison dans cette histoire", déclare une autre femme.

Peur de manifester contre la guerre

Quelques milliers de personnes ont de nouveau bravé l'interdiction de manifester dimanche en Russie pour dire "non à la guerre" en Ukraine, des rassemblements qui ont conduit à plus de 2 000 arrestations, selon une ONG.

D'après l'ONG spécialisée OVD-Info, depuis jeudi dernier, les autorités russes ont arrêté un total de 5 942 personnes pour avoir participé à des manifestations anti-guerre dans tout le pays. Ce chiffre continue d'augmenter.

"Nous avons peur de manifester, parce que Poutine a tous les pouvoirs. La seule chose que nous pouvons faire c’est de nous exprimer. Et nous sommes contre cette guerre", explique une habitante de Moscou.

Peur de devoir partir au front

Mais ce sont les jeunes qui ont grandi avec la gouvernance de Vladimir Poutine, qui ont le plus peur, notamment la crainte de devoir partir au front .

"Il y a des appréhensions. Tout le monde est un peu entre deux chaises. Aucun d'entre nous n'aimerait être là-bas," explique un jeune russe qui craint pour son avenir.